Pistons

Blake Griffin tout proche d’un retour : la Little Caesars Arena va doubler son affluence, salle bientôt à moitié pleine

Blake Griffin Andre Drummond

Andre Drummond est même prêt à lui laisse la moitié de ses rebonds pour accélérer son retour.

Source image : Daylimotion/NBA Extra

Après seulement huit matchs dont cinq défaites, la saison 2019-20 des Detroit Pistons est déjà bien mal embarquée. Il faut dire que c’est tout de suite plus compliqué quand le franchise player doit décliner au dernier moment l’entame du calendrier pour des soucis de blessures. Fort heureusement pour le Michigan tout entier, Blake Griffin serait très proche d’un retour sur les parquets.

La saison régulière NBA commençait le 22 octobre 2019. Moment de joie et d’excitation à l’aube d’une année basket annoncée ultra ouverte et indécise. Mais coup de tonnerre d’entrée du côté de Motown, avec une sale nouvelle qui refroidit l’euphorie de tout un état. Blake Griffin sera absent pour le match d’ouverture, ainsi que pour quelques futurs matchs. Les hommes de Dwane Casey ont donc dû batailler non seulement sans leur meilleur joueur mais aussi sans celui qui se charge en grande partie de la création offensive. Résultat, Derrick Rose s’est retroussé les manches, Dédé Drummond est passée en mode aspirateur avec 21,3 points, 19,4 rebonds, 2,6 assists, 2,5 blocks,  et 1,8 steal (à préciser que le bougre est en dernière année de contrat). Malgré ces beaux efforts, trop esseulés, Detroit a peiné ne serait-ce qu’à mettre la balle dans le panier. Le sophomore Bruce Brown a montré de bonnes choses, mais il est encore trop limité. Luke Kennard est intéressant mais la franchise du Michigan a besoin de plus. Ajoutez à cela un poste 3 en perdition et une belle succession de blessures et vous obtenez déjà une équipe en plein naufrage. Cependant, une nouvelle encourageante est arrivée hier de la bouche de Blake Griffin au micro de Shams Charania pour The Athletic.

« Je suis proche, très proche. Le staff médical me dit de prendre un jour à la fois. Ils me disent ce que je dois faire le jour suivant, et c’est tout, parce qu’ils savent que je deviendrais fou si j’avais une date de retour déjà fixée. L’équipe a un plan et j’ai confiance en notre staff médical. Ils savent ce qu’ils font, donc je les écoute. […] Je le ferai à nouveau [jouer blessé comme lors de la dernière postseason, ndlr], surtout en Playoffs, c’est sûr. »

Le retour du natif de l’Oklahoma sera vu comme une bénédiction dans le Michigan, en tant que point forward. Il sortait l’an dernier sa plus belle saison en carrière, avec des statistiques de 24,5 points, 7,5 rebonds, 5,4 assists, 36,2% à trois points (en tirant sept fois derrière la ligne par match !) avec du clutch, du leadership, du QI basket et une soif de victoire. C’est bien simple, quand Griffin était sur le terrain, l’offensive rating des Pistons était de 109,8 soit le seizième de la Ligue, quand il était sur le banc, le rating descendait à 102,9, soit le pire de NBA. Bref, le retour du meilleur poste 4 de l’Est fera le nécessaire pour décharger le surpoids qui s’amasse sur les épaules velues de Dédé.

Le basket de Blake Griffin s’est rapproché du sol depuis quelques saisons. Moins aérien, moins puissant, et pourtant son impact sur le jeu n’en souffre pas, au contraire. Ses fondamentaux sont de plus en plus solides. Cependant, il semble très probable que sa carrière restera criblée de l’intitulé « injury-prone ». En croisant les doigts très très fort pour que le numéro 23 reste éloigné de l’infirmerie le plus longtemps possible, car Blake Griffin sur les parquets c’est magnifique.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top