Warriors

Les salaires des Golden State Warriors pour la saison 2019-20 : il y a les 4 Fantastiques et puis les autres

Salaires Golden State Warriors

L’identité du quatrième a changé mais son salaire reste toujours bien salé.

Source image : montage via CC0 Public Domain via www.publicdomainpictures.net

Qui dit nouvelle saison dit nouveaux chèques à faire tous les 30 du mois, et à ce petit jeu-là le comptable des Warriors transpire encore beaucoup trop malgré le départ de Kevin Durant à Brooklyn pendant l’été. C’est d’ailleurs la seule personne à se réjouir des départs d’Andre Iguodala et de Shaun Livingston dans un rayon de 500 kilomètres autour de San Francisco.

Petit guide pratique sur le Salary Cap et les Exceptions

Source image : Basketball Insiders

Afin de bien comprendre les salaires et types de contrats distribués, nous vous rappelons que vous pouvez accéder aux définitions des options, en cliquant sur les liens ci-dessous :

___

Situation financière par rapport au cap

  • Le seuil de la Luxury Tax est fixé à 132,627,000$ cette année.
  • Le Salary Cap de la NBA est fixé à 109,140,000$ cette année.
  • Avec 136,932,512$ prévus contractuellement cette saison, les Warriors vont encore payer la taxe des riches cette saison et même s’il a l’habitude qu’on lui reproche tout et n’importe quoi ce n’est pas de la faute de KD cette fois-ci.
  • En réussissant à obtenir D’Angelo Russell en échange du Snake grâce à un sign-and-trade avec les Nets, Bob Myers a évité le pire en récupérant quand même un All-Star plutôt que de laisser partir le double MVP des Finales contre peanuts. Une très bonne idée sur le plan sportif qu’il va quand même falloir assumer financièrement avec 30 millions de dollars à sortir tous les ans pour l’homme de glace jusqu’en 2023 désormais. Si bien qu’à eux quatre, Curry, Klay, Dray et D-Lo coûteront plus de 138 patates au banquier des Warriors en 2021-22. Autant dire qu’il va falloir compléter tout ça avec des bouts de scotch et beaucoup d’imagination si Golden State souhaite conserver ses 4 Fantastiques ensemble.

Joueurs sous contrats garantis pour la saison suivante : 8

  • Stephen Curry
  • Klay Thompson
  • D’Angelo Russell
  • Draymond Green
  • Kevon Looney
  • Jordan Poole
  • Eric Paschall
  • Alen Smailagic
  • Comme expliqué ci-dessus, Bob Myers a déjà préparé ses petits bouts de scotch pour compléter son roster derrière ses quatre All-Stars. Kevon Looney a accepté de faire des sacrifices financiers pour prolonger dans la franchise qui l’a drafté mais derrière ce sera vraiment au petit bonheur la chance. Mais l’optimisme est de mise dans la Baie, les Warriors ont prouvé qu’ils étaient doués pour trouver la perle rare même s’ils choisissent tard à la Draft.

Trois joueurs dans des situations intéressantes cette saison

  • Stephen Curry : avec ses 40 231 758 dollars de salaires prévus cette saison, le MVP unanime sera le joueur le mieux payé de toute la Ligue la saison prochaine. C’est ce qu’on peu appeler une situation intéressante. Les Warriors ne doivent rien regretter quand on voit son impact au sein de la franchise et que l’on pense à tout ce qu’ils ont économisé avec son précédent contrat.
  • Kevon Looney : on en parlait, le pivot a accepté de prendre moins pour prolonger l’aventure en Californie. On a déjà pu témoigner de sa mentalité de soldat durant les Finales et c’est forcément une bonne pioche pour Golden State qui aura besoin de role players d’expérience et complètement dévoués pour le collectif.
  • Willie Cauley-Stein : arrivé chez les Warriors pendant l’été pour 4,4 millions de dollars sur deux ans, WCS ne devrait pas faire de vieux os à Golden State ou du moins pas à ce prix-là. Il disposera d’une player option dans un an et espère sûrement cartonner à San Francisco cette saison en tant que titulaire pour aller chercher le gros lot à la Free Agency 2020.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top