Raptors

Pascal Siakam ne se prend pas la tête sur son nouveau rôle : comme dirait Barkley, la pression c’est dans les pneus

Pas de pression, plutôt de l’excitation.

Source image : YouTube

Après plusieurs équipes vendredi, ce sont les champions en titre qui ont eu droit à leur Media Day samedi. Les Raptors ont effectivement posé devant les photographes tout en répondant aux questions des journalistes. Pascal Siakam s’est bien évidemment exprimé, notamment par rapport à son nouveau rôle chez les Dinos.

Spicy P est sur le point d’entamer une saison charnière dans sa carrière. Sélectionné par les Raptors en fin de premier tour à la Draft 2016, Siakam va rentrer dans sa quatrième campagne après avoir remporté non seulement le titre de joueur ayant le plus progressé l’an passé, mais aussi le titre NBA avec Toronto. Autrement dit, Pascalou sort d’une saison de rêve sur le plan individuel comme sur le plan collectif. Mais qui dit saison de rêve dit saison suivante pas facile. Parce que oui, dans le sport de haut niveau, c’est toujours compliqué de confirmer. Quand vous gagnez le MIP, ce n’est jamais évident d’enchaîner car vous êtes désormais attendu par les équipes adverses. Et dans le cas de Siakam, ça risque d’être encore plus chaud car les attentes autour du joueur ont explosé suite aux mouvements de l’intersaison. Kawhi Leonard, le franchise player des Dinos pendant une année et véritable leader lors du titre remporté par Toronto, a quitté les lieux pour retourner à la maison du côté de Los Angeles, ce qui change la donne pour Spicy P. Le statut de lieutenant, c’est terminé. S’épanouir dans l’ombre d’une superstar comme Kawhi, c’est fini. Cette saison, Siakam aura forcément plus de responsabilités et un rôle encore plus important qu’auparavant. On lui demande donc à la fois de confirmer sa superbe saison 2018-19, mais aussi de franchir un voire plusieurs caps supplémentaires jusqu’à devenir à terme le numéro un de la franchise. Ça fait beaucoup pour un joueur qui vient seulement de faire son trou en NBA, sauf que le principal intéressé ne se prend pas la tête plus que ça par rapport aux attentes placées en lui.

« Non, pas de pression. Pour moi, c’est la même chose. Je veux continuer à progresser et me développer, cela a toujours été mon objectif. Le reste, ça ne compte pas pour moi. Si je fais ce que j’ai à faire sur le terrain, tout va bien se passer. Je reste focalisé sur ça et sur mon développement » a-t-il déclaré via Sportsnet.

Pascal Siakam a également déclaré qu’il était plutôt excité par ce challenge, et il prend vraiment cela comme une opportunité dans sa carrière. Avec ce rôle plus important qu’il devra remplir, Spicy P a la possibilité de rentrer dans une nouvelle dimension, comme c’était le cas la saison dernière. C’est peut-être encore un peu tôt pour prendre le costume de franchise player, mais ça sera vraiment intéressant de voir la manière avec laquelle Pascalou répondra à ce défi-là. Et puis bon, faut pas oublier qu’il n’est pas tout seul non plus hein. Malgré le départ de Kawhi Leonard, sans oublier celui de Danny Green, les Dinos gardent un vrai collectif avec des vétérans confirmés comme Kyle Lowry et Marc Gasol, qui pourront aider Siakam à progresser dans son nouveau rôle.

Pascal Siakam et les Raptors ont récemment entamé les négociations sur une extension de contrat qui s’annonce XXL. Ça montre bien que Toronto croit en lui, même si on n’est qu’au stade des premières discussions pour l’instant. Mais que ce soit prochainement ou à l’été 2020 quand il sera agent libre restrictif, Spicy P devrait prolonger au Canada et être l’un des visages de la franchise pour les années à venir.

Source texte : Raptors Media Day / Sportsnet

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top