Sixers

Ben Simmons « aurait retrouvé l’amour du jeu » cet été : d’accord, mais est-ce qu’il a trouvé l’amour du shoot aussi ?

Ben Simmons

La petite extension de contrat à 170 millions a sûrement contribué aussi.

Source image : NBA League Pass

Souvent moqué pour son incapacité à shooter et parfois critiqué pour son irrégularité, notamment à Philadelphia, Ben Simmons a bossé dur pendant l’été afin de revenir au taquet cette année. Mais surtout, il aurait retrouvé le plaisir de jouer, un plaisir qu’il avait visiblement un peu perdu la saison passée. 

Éliminés en demi-finale de conf’ la saison dernière suite à un finish terrible face aux Raptors, les Sixers n’ont pas réussi à faire mieux que l’année précédente sur le plan collectif. Pour une franchise qui a de grosses ambitions et deux stars de la ligue avec Joel Embiid et Ben Simmons, c’est évidemment une déception. Pour espérer franchir un cap et prendre les commandes de la Conférence Est, Philly aura notamment besoin d’un Bennie encore meilleur. Le meneur des Sixers sort d’une campagne où il est quand même devenu All-Star pour la première fois de sa carrière à seulement 22 piges, et son côté all-around a fait des ravages. Cependant, la stagnation de Philadelphia est souvent mise en relation avec les galères de Simmons au shoot, un élément qui n’existe pas dans son jeu aujourd’hui. Alors forcément, dès qu’il connaît des coups de moins bien dans ses perfs, le sujet est remis sur la table et les critiques fusent, surtout dans une ville comme Philly où les fans ne sont vraiment pas du genre à faire des cadeaux. Si l’on en croit les propos du principal intéressé, il n’a pas très bien vécu tout ça et a eu du mal à faire abstraction des critiques que l’on peut retrouver par exemple sur les réseaux sociaux.

« Je pense que parfois, tu peux trop te focaliser sur ce que disent les autres personnes, et c’est ce qu’il ne faut pas faire à moins que ces personnes-là te donnent des retours positifs ou t’aident à progresser, car il y a beaucoup de négativité qui existe » a-t-il déclaré via l’Associated Press.

Cependant, il indique qu’il progresse dans sa capacité à rester dans sa bulle pour éviter de donner trop d’importance aux critiques. Et forcément, c’est plus facile pour jouer derrière car ça évite de se poser 36 000 questions.

« C’est énorme quand tu arrives à bloquer tout ça, car tu n’y prêtes plus attention et tu peux jouer libéré. Tu te fiches de rater un shoot, car tout le monde rate des shoots. Je suis revenu à ça cet été, le joueur qui joue, tout simplement, et qui fait ce qu’il aime à un haut niveau. »

Prendre son pied en jouant au basket, c’est quelque chose que Ben Simmons avait un peu perdu la saison dernière. Mais d’après lui, l’été a été très bénéfique et il est désormais prêt à repartir pour essayer d’emmener ses Sixers le plus haut possible.

« J’ai l’impression que cet été, j’ai retrouvé l’amour du jeu. Je suis redevenu moi-même en prenant du plaisir avec le jeu. L’an passé, j’avais perdu cet aspect plaisir, mais cet été a été très important pour moi. J’ai juste bossé dur, je suis à nouveau tombé amoureux du travail. J’étais à la salle tous les jours pour travailler et les résultats sont là donc je suis excité pour le début de la saison. »

Ben Simmons a notamment fait le buzz cet été à travers des vidéos montrant de jolis progrès au niveau de son shoot extérieur. Il faudra désormais prouver ça sur la scène NBA. On connaît les énormes qualités du bonhomme, mais il va vraiment rentrer dans une nouvelle dimension le jour où il arrivera à être un minimum menaçant dans le périmètre. Ça va lui ouvrir de très grandes opportunités dans son jeu et toute l’équipe des Sixers en profitera. La progression de Simmons, et celle de Philly par la même occasion, passe par l’acquisition d’un tir potable, notamment en vue des Playoffs où ça joue plus sur demi-terrain et où les défenses sont plus resserrées.

Ben Simmons a retrouvé l’amour du jeu cet été, et on imagine que les 170 millions de dollars obtenus sur cinq ans ont également contribué à cela. Maintenant, il va devoir assurer encore plus avec cette prolongation de contrat XXL car les critiques ne vont pas s’envoler comme par magie. Au contraire.

Source texte : The Associated Press 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top