News NBA

Apparemment Zach Randolph n’est toujours pas retraité : y’a pas un Jaren Jackson Jr. qui aurait besoin d’un mentor à Memphis ?

Il n’a pas joué depuis mars 2018, mais ce n’est pas encore l’heure de la retraite pour Z-Bo.

Source image : YouTube

Le bon vieux Zach Randolph a récemment déclaré qu’il n’était pas encore à la retraite, et il paraît prêt à recevoir des offres pour rejouer sur les parquets NBA. Mais la ligue a bien changé, et il se pourrait que Z-Bo revienne un peu trop tard.

Tout d’abord – on vous voit venir – , non Zach Randolph n’est pas mort. Il n’est pas encore prêt à raccrocher les sneakers, même s’il n’a pas joué le moindre match depuis mars 2018. Après des années de domination dans la raquette des Grizzlies avec son meilleur pote Marc Gasol, Z-Bo a vécu un paquet de péripéties du côté de la côte Ouest. En même temps, il faut bien avouer que lors de son passage à Sacramento, il n’avait pas été exempt de tout reproche le Zach. Et par là, on parle bien évidemment de ses histoires de possession de marijuana. Mais bon, malgré tout ça, Randolph gardait tout de même des stats plutôt solides pour un vétéran (14,5 points, 6,7 rebonds et 2,2 passes de moyenne en 59 matchs, en 2017-18), avant de complètement sortir de la rotation californienne la saison dernière avec des Kings axés sur la jeunesse. Transféré aux Mavericks au moment de la trade deadline, il a été coupé dans la foulée par Dallas. Mais pas question de parler retraite pour l’instant.

« J’ai travaillé sur certaines choses, juste histoire de voir ce que je voulais faire de la prochaine partie de ma vie. J’ai pensé à raccrocher pour voir ce qui se passait, pour voir ce que je voulais faire dans la prochaine phase de ma vie. Je ne suis pas encore à la retraite » a-t-il déclaré via le Memphis Commercial Appeal.

Bon, pas retraité mais apparemment son après-carrière commence doucement à lui trotter dans la tête quand même. Surtout qu’à 38 balais, on ne peut pas dire qu’il soit dans la forme de sa vie. On sait que la NBA est devenue la ligue de tous les records. Les joueurs sont beaucoup plus athlétiques, ils shootent de plus loin, sautent plus haut et sont de plus en plus techniques, pas idéal tout ça pour un vieux de la vieille qui veut rejouer. Mais justement, ne serait-il pas l’heure pour lui de passer le flambeau et de se mettre plus dans un rôle de véritable mentor ? La Grande Ligue regorge de talents bruts qui, à l’aide d’un joueur expérimenté comme Z-Bo, pourraient clairement step-up dans leur franchise. On pense forcément à Jaren Jackson Jr, le poste 4 des Grizzlies. Avec l’aide de Randolph façon Kevin Garnett – Karl-Anthony Towns chez les Wolves, le sophomore pourrait passer des caps qu’il ne pourrait peut-être pas passer seul. Et c’est sûr que voir Z-Bo rentrer à la maison, ce serait quand même beau.

Quoi qu’il en soit, ce n’est pas avec une seule décla que Z-Bo va pouvoir se frayer un chemin vers les terrains. À 38 ans et après une saison sans jouer, on le voit mal retrouver une équipe, même s’il est motivé pour poursuivre sa carrière.

Source texte : Memphis Commercial Appeal

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top