Mondial

Team USA bat la Pologne et termine donc… septième du Mondial : pire classement all-time, ça leur apprendra

Voilà ce qui se passe quand on envoie l’équipe Z.

Source image : YouTube/FIBA

Éliminés en quarts de finale du Mondial contre nos Bleus, les Stazunis ont été obligés de se contenter des matchs de classement pour finir leur Coupe du Monde. Et au final, la bande de Gregg Popovich n’a terminé qu’à la septième place de la compétition. Un record de médiocrité pour la nation référence du basket mondial.

On savait que ça allait être difficile pour Team USA. On savait que les Américains étaient venus en Chine avec une équipe Z, sans véritable superstar. Mais on ne pensait pas qu’ils allaient faire la pire Coupe du Monde de leur histoire. Perdre en finale, voire en demi-finale ? Pourquoi pas. Avec des nations comme la Serbie, l’Australie, l’Espagne, la France ou l’Argentine, ce scénario était du domaine du possible. Après tout, les States possédaient une équipe sans expérience FIBA et en manque d’automatismes, et on a vu par le passé que cela pouvait coûter très cher face à des formations habituées à jouer ensemble lors des tournois internationaux. Sauf que c’est une chose de perdre dans le dernier carré, c’est encore une autre de finir septième de la Coupe du Monde. Parce que oui, dans leur histoire, les Américains n’avaient jamais terminé à une place aussi basse dans un Mondial ou lors des Jeux Olympiques. Ils ont même fait pire qu’en 2002, aux Championnats du Monde d’Indianapolis, où ils avaient fini seulement sixièmes suite à une défaite en quarts de finale contre la Yougoslavie. Cette année, c’est la France qui a mis fin au parcours de Team USA, également au stade des quarts de finale. Forcément un peu choqués par cette défaite, les Ricains sont ensuite tombés contre la Serbie dans le premier match de classement, avant de s’imposer aujourd’hui face à la Pologne 87-74. Une victoire évidemment anecdotique.

Alors certes, pour les Américains, il n’y a que l’or qui compte. Tout autre résultat que la première place est un échec. Mais là, d’un point de vue symbolique, ça pèse lourd. Vous envoyez une équipe Z à la Coupe du Monde ? Et bah voilà le résultat. Après des années de domination sans partage, au Mondial comme aux Jeux Olympiques, les Américains sont tombés de haut, même si au final on savait tous qu’ils étaient prenables. Cet échec, ça montre que les States n’ont plus la marge qu’ils avaient précédemment sur les autres nations. Évidemment, ils pourront toujours potentiellement envoyer une véritable Dream Team pour dominer le monde, mais ils viennent quand même de se prendre une belle leçon d’humilité là. Et on ne parle pas de l’équipe qui était présente en Chine dirigée par Gregg Popovich, car elle n’a jamais sous-estimé ses adversaires durant la compétition. Mais c’est plus globalement au sein du programme d’USA Basketball qu’il faut revoir des choses pour éviter que cela se reproduise, avec notamment cette accumulation presque ridicule de forfaits avant la compétition. Le big boss Jerry Colangelo est forcément vénère et il faut trouver des solutions pour se ramener aux compétitions internationales comme la Coupe du Monde avec une équipe plus compétitive car sinon, ça peut vite se transformer en grosse désillusion.

Team USA septième d’une Coupe du Monde, c’est bien une réalité. Si certains imaginaient une défaite des Américains dans cette compétition, probablement personne ne pensait qu’ils allaient terminer aussi bas. Mais ça leur apprendra, et ils reviendront probablement avec une Redeem Team II dans un an à Tokyo. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top