Mondial

Coupe du Monde 2019, Day 15 : Bogdan Bogdanovic a terminé son Mondial comme il l’avait commencé, à la perfection

Bogdanovic

Dommagee que les potos serbes n’aient pas suivi le mouvement.

Source image : FIBA

On se rapproche tranquillement de la fin de cette belle ballade chinoise du mois de septembre, et aujourd’hui avaient ainsi lieu deux matchs pour déterminer les places 5 à 8. Pologne, Team USA, Serbie, République Tchèque, cherchez les intrus.

  • États-Unis – Pologne : 87-74
  • Serbie – République Tchèque : 90-81

C’est donc officiel, on n’attend désormais plus que les places 1 à 4 pour connaître le classement final de cette Coupe du Monde 2019. L’occasion de rappeler que les Philippines finissent 32ème, pas mal, que la Chine termine 24ème, décevant, que le Venezuela fait un beau quatorzième, et que la Serbie et Team USA prennent au final… les cinquièmes et septièmes place, ouch. Une dernière mission gérée sérieusement aujourd’hui pour les hommes de Sasha Djordjevic et Gregg Popovich, avec des victoires respectivement face à la République Tchèque et la Pologne, non sans mal tout de même car face aux deux plus belles surprises de la compétition. Une nécessité de terminer sur une bonne note entendue par les deux équipes, pourtant favorites avant la compétition, et qui garderont donc en mémoire 2019 comme une année difficile. L’occasion pour nous, en tout cas, de se mettre en mode mute l’espace de 24h après l’extinction de voix d’hier, l’occasion du coup de reprendre des forces avant d’encourager nos Bleus une dernière fois dans l’optique de récupérer une superbe médaille de bronze. Au moins aussi superbe que la déception de ne jouer « que » le bronze d’ailleurs, mais ceci est un autre débat.

Le MVP du jour : Bogdan Bogdanovic

Du début à la fin. Du début à la fin de cette compétition Bogdan Bogdanovic aura finalement plané sur tous ses adversaires. Quelques passages à vide évidemment, personne n’est parfait, mais globalement on parle ici du meilleur joueur de ce Mondial, individuellement parlant. Insaisissable, trop présent, trop adroit, trop tout, BogBog a oublié les perfs et comportements douteux de ceux qui auraient pu/du être avec lui de vrais leaders, et il a décidé de porter sa patrie sur ses seules épaules. Difficile de lui reprocher quoique ce soit sur ce Mondial, et ce dernier match à 31 points à 10/17 au tir dont 7/12 from Belgrade est là pour le prouver une nouvelle fois. Ça doit sacrément se frotter les mains chez les Kings, et on les comprend.

Le programme de demain :

  • France – Australie à 10h
  • Espagne – Argentine à 14h

Avant-dernier jour de compétition, check. Plus que deux matchs, les deux plus importants, façon de parler. Des Français et des Australiens qui devront avoir séché leurs larmes demain de bonne heure, puis les Espagnols et les Argentins qui nous offriront à n’en pas douter une finale exceptionnelle. Messieurs, à demain pour la der.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top