Los Angeles Clippers

Landry Shamet titulaire à la mène pour les Clippers dès cette saison ? Manquerait plus que le garçon se transforme en Steph Curry

Landry Shamet Philadelphie Sixers

« Je suis un meneur filocheur de métier ».

Source image : Youtube - Philadelphia 76ers

Landry Shamet vient de réaliser une saison rookie formidable, entre les Sixers en début de saison et les Clippers sur la fin. Ses qualités de shooteur ont explosé aux yeux de tous mais il nous en réserverait apparemment encore de belles… puisqu’il est un meneur de jeu de formation et qu’il pourrait donc intégrer… le cinq majeur des Clippers dès cette saison. Toujours plus vite mamène.

Drafté par les Philadelphia Sixers en 26ème position en 2018, Landry Shamet s’est très vite être une sacré bonne pioche. Au sein la franchise de Pennsylvanie, l’arrière a tourné la saison passée à 8,3 points (40,4% du parking) en 54 matchs. Avant d’être échangé du côté des Clippers où ses talents seront encore plus mis en avant avec une moyenne de 10,9 points à 45% de loin. Il participera même à la belle série des siens face aux Warriors en Playoffs, jamais fatigué le type. Ses qualités de shooteur ont donc été mises en avant durant cette première saison mais le jeune joueur possède d’autres points forts. Il peut notamment jouer au poste de meneur comme il l’a fait pendant ses trois années universitaires du côté des Schokers de Wichita State, et cela tombe bien pour la franchise de Los Angeles puisqu’elle parait un peu légère sur ce poste, et les chances de voir Landry démarrer les matchs au poste 1 sont donc réelles. Des joueurs comme Kawhi Leonard et Paul Georege auront souvent la balle en main c’est sûr, mais il est toujours utile d’avoir un meneur capable de monter la balle et de mettre en place les systèmes. Patrick Beverley peut également le faire, bien sûr, ne nous mord pas Patoche, mais dans un registre différent, et Doc pourrait préférer s’en servir en sorti de banc avec Lou Williams histoire d’équilibrer le rapport off/def. Le coach s’est d’ailleurs exprimé au sujet des multiples facettes que peut lui offrir son joueur.

« Il n’est pas un meneur, mais il peut jouer ce rôle si vous voyez ce que je veux dire. C’est bien d’avoir un autre manieur de ballon sur le parquet, il est capable de le faire. »

Avec peu de possibilités au poste 1 et deux superstars capables de porter la balle, le profil de Shamet parait être un fit parfait. Capable de monter la gonfle, jouer sans ballon, défendre et shooter de loin, il pourra apporter des qualités différentes de Pat Bev, pendant que ce dernier et LouWill dirigeront la second unit. Des ajustements à faire pour Doc, qui doit entourer au mieux son nouveau duo. Landry devra donc prouver qu’il est encore capable de jouer à la mène, son rôle sera probablement réduit pour un meneur de jeu mais l’utilité de posséder plusieurs manieurs de balle sur le terrain n’est pas négligeable pour une équipe visant le titre. Dans tous les cas le joueur aura un rôle important l’année prochaine, que ce soit en tant que titulaire ou en sortie de banc. Avec les prises à deux que subiront The Klaw et PG, Landry aura beaucoup de shoot ouverts, autant vous dire que les filoches devraient encore trembler cette année.

L’année sophomore de Landry Shamet devrait être encore plus belle que sa saison rookie. Avec les objectifs de titre et des responsabilités qui augmentent, le joueur peut passer un gros cap dans sa jeune carrière, et dire que ça ne fait qu’un an qu’il est là.

Source texte : The Atletic, The Orange County Register

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top