News NBA

Jeremy Lin quitte la NBA pour la Chine : bah il faut bien qu’il redescende en pression après ses superbes Finales NBA

Jeremy Lin Nets

Ah, c’est clair que ce n’est pas facile pour tout le monde la NBA.

Source image : YouTube

Après ses dernières années en NBA plutôt compliquées, l’ancienne star de la Big Apple Jeremy Lin a choisi de partir en CBA (China Basketball Association), du côté des Ducks de Pékin. Partant l’esprit tranquille grâce à sa bague de champion, il est tout de même un peu triste de quitter la Grande Ligue. Mais bon, quand faut y aller faut y aller comme on dit.

On le sentait venir, c’est désormais officiel. Dans une vidéo plutôt originale sous forme de TikTok publiée sur le compte Twitter de Red Lantern, Jeremy Lin a annoncé son arrivée chez les Canards de Pékin. Et le natif de Californie sait très bien où il va. En effet, l’ancien meneur des Knicks a conscience qu’une grosse fan base l’attend de l’autre côté du Pacifique, lui qui possède des origines taïwanaises.

« Pékin, j’arrive. »

Cette signature en Chine était donc attendue, notamment après les déclarations d’un Jeremy Lin au fond du trou il y a quelques semaines.

« En anglais, il y a un dicton qui dit qu’une fois qu’on a touché le fond, la seule façon est de remonter. Mais le fond semble de plus en plus bas pour moi. Donc, la free agency a été difficile. Parce que j’ai l’impression que la NBA m’a un peu abandonné. »

Un sentiment qui peut se comprendre pour Jeremy, qui n’a pas trouvé preneur lors de la dernière free agency après son titre de champion NBA avec Toronto. On parle d’un joueur qui a signé un contrat de trois saisons pour 36 millions de dollars avec les Nets en 2016, où il était titulaire à la mène. Et puis, il y a eu une accumulation de blessures, avec notamment une rupture du tendon rotulien lors du premier match de la saison 2017-18. Transféré à Atlanta à l’été 2018, Lin n’est resté que quelques mois chez les Hawks, avant de finir la saison chez les Raptors, où il a certes remporté le titre NBA mais où il a surtout squatté le banc en Playoffs (seulement huit apparitions pour 27 minutes au total). Bref, la Linsanity était bien loin. On se rappelle encore de son passage chez les Knicks en 2011-12, quand il avait enflammé le Madison Square Garden et la NBA à travers des performances aussi belles que surprenantes. C’était la folie Jeremy Lin. Mais visiblement, ça restera une anomalie et on lui souhaite désormais de retrouver du plaisir en Chine. Parce qu’il n’a jamais vraiment eu une carrière stable notre ami. En neuf ans passés en NBA, Linsanity a quand même traversé… huit franchises.

Jeremy Lin en NBA, c’est peut-être terminé. Linsanity va désormais poursuivre sa carrière en Chine, où il sera une véritable star comme à la belle époque des Knicks. Cependant, un retour dans la Grande Ligue n’est pas à exclure si ça se passe bien à Pékin, mais on imagine que Jeremy Lin veut désormais profiter avant tout de cette nouvelle expérience après une fin compliquée aux States.

Source texte/Tweets : ESPN, @RedLanternDM

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top