Lakers

DeMarcus Cousins est officiellement maudit : rupture d’un ligament du genou, on ne sait plus quoi dire…

……………

Source image : YouTube

C’est une terrible nouvelle qui nous vient directement de Los Angeles en ce jour férié. DeMarcus Cousins, le pivot des Lakers, a été victime d’une rupture d’un ligament du genou. Franchement, quand on connaît l’historique de blessures du bonhomme, on ne sait plus quoi dire…

C’est pas possible. La poisse, la catastrophe. DeMarcus Cousins, qui a débarqué aux Lakers cet été après une saison du côté de Golden State, a encore une fois été victime d’une très grosse blessure. On commence vraiment à se demander ce qu’il a fait aux dieux du basket pour mériter ça. En fin d’après-midi, on a eu une première notification venant tout droit du compte Twitter d’Adrian Wojnarowski, indiquant que Boogie avait été victime d’une blessure au genou lundi à Las Vegas lors d’un entraînement, sans donner plus d’informations sur la nature de sa blessure. Là déjà, on a commencé à flipper et à hocher la tête. Et puis quelques minutes plus tard, c’est Shams Charania qui a balancé une bombe en annonçant le pire : rupture du ligament croisé antérieur pour DeMarcus. Damn, terrible ! Alors certes, Woj a annoncé que des tests supplémentaires allaient avoir lieu rapidement à Los Angeles mais selon Shams, ces derniers ne devraient que confirmer le diagnostic. Sauf miracle de dernière minute, Cousins est donc reparti pour des mois de rééducation. Bref, un véritable coup de massue pour le pivot, qui avait comme objectif de relancer sa carrière aux Lakers la saison prochaine pour ensuite revenir sur le marché des agents libres afin d’empocher un plus gros contrat, lui qui a signé pour seulement 3,5 millions de dollars sur un an.

Là, on se dit quand même que le monde NBA peut être sacrément injuste. Depuis début 2018, DeMarcus Cousins a vécu le pire niveau blessures. Mais quand on dit le pire, c’est vraiment le pire. Pour un basketteur, une rupture du tendon d’Achille est probablement la blessure la plus dévastatrice. Rares sont ceux qui parviennent à revenir à leur meilleur niveau. Ensuite, à la deuxième place de ce classement pas très réjouissant, il y a sans doute la rupture d’un ligament du genou. Et Boogie a visiblement été victime de ces deux blessures. De plus, comme si ça ne suffisait pas, il est aussi passé par une déchirure du quadriceps. C’est juste horrible. Pour rappel, son tendon d’Achille a lâché en janvier 2018 quand il évoluait encore sous les couleurs des Pelicans, et il a mis un an à revenir. Sous les couleurs des Warriors, DMC a su repartir de l’avant sans pour autant retrouver son niveau, puis c’est son quadriceps qui l’a trahi au début des Playoffs. Résultat, pour sa toute première campagne en carrière, le pivot de 29 ans n’a pas pu rejouer avant les Finales, où il a fait ce qu’il a pu. Et donc maintenant, il y a cette rupture du ligament du genou. Honnêtement, là comme ça à chaud, on n’arrive pas vraiment à se souvenir d’un joueur qui a connu autant de galères de blessures en si peu de temps. C’est hardcore, vraiment hardcore. On va attendre quand même les derniers résultats mais on ne se fait pas d’illusions.

Le genou de DeMarcus Cousins qui lâche, après le tendon d’Achille et le quadriceps, c’est la pire nouvelle de l’intersaison. On souhaite bien du courage à Boogie, parce qu’il va vraiment en avoir besoin. Shit !

Source : ESPN / The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top