Sixers

Roy Hibbert engagé dans le staff des Sixers : parfait pour prendre des cours auprès de Joel Embiid

Roy Hibbert

Relève la tête Roy, sinon Embiid va mettre des immeubles dedans.

Source image : NBA League Pass

Durant l’été, quand le flot de news incessantes finit par se calmer, on se demande souvent ce que deviennent certains joueurs. Et hier, on a eu des nouvelles de Roy Hibbert, l’ancien pivot des Pacers. Pour tous les fans de dinosaures qui ne sont plus adaptés au jeu actuel, vous reverrez Roy dans une franchise… en tant que membre du staff. La girafe de Georgetown va bosser avec les Sixers de Jojo Embiid.

Bien avant tout le drama Paul George en 2017, les Pacers étaient des contenders constants à l’Est durant la première partie des années 2010. L’une des raisons de leur succès, une girafe de 2m18 nommée Roy Hibbert, formée dans l’usine à pivots de Georgetown et deux fois All-Star (2012, 2014) durant sa carrière. Gros défenseur et pas maladroit en attaque, il a fait partie des leaders de ces Pacers qui ont donné des sueurs froides au Heat version Big Three pour la suprématie de l’Est. Et puis soudain, la NBA a pris un tournant en s’éloignant de plus en plus du panier pour laisser la place à des pyromanes qui balancent des bombes à 10 voire 12 mètres. Roy a énormément souffert de cette transformation du jeu, lui qui a connu une chute vertigineuse. On se rappelle notamment de cette rencontre face aux Hawks lors des Playoffs 2014 où il a rendu une copie à 0 point et 0 rebond, ce qui déclenchera une colère légendaire de Stephen A. Smith d’ESPN qui ira même jusqu’à le comparer à Kwame Brown. Trois ans plus tard, après des passages aux Lakers, aux Hornets et aux Nuggets, il est définitivement sorti de la ligue et a pris sa retraite à seulement 31 ans. Du coup, on l’avait un peu oublié et puis hier, le monsieur breaking news de The Athletic Shams Charania a donné de ses nouvelles. Il va servir de coach en développement de joueurs au sein du staff des Sixers.

Il devrait logiquement travailler avec Joel Embiid, ou alors c’est Joel Embiid qui va travailler avec lui mais ça, c’est un autre débat. À moins qu’il ne serve de shooting coach à Ben Simmons. Le meneur de Philly part de loin alors tu peux même mettre Shawn Marion sur le dossier, ce sera utile. Et si Jojo ne gagne pas le Defensive Player of The Year 2020 grâce à son aide, Roy pourra toujours ressortir son « y’all motherf*ckers don’t watch us play throughout the year » (à savoir « bande de fils de plage, vous ne regardez pas nos matchs pendant la saison »). Il avait lancé cette petite douceur aux journalistes en conférence de presse suite à son échec pour remporter le DPOY 2013. On aimerait se dire que c’est une bonne pioche pour le staff de Brett Brown mais difficile de passer par-dessus la tristesse que représente sa fin de carrière.

Roy Hibbert a rejoint le staff des Sixers en tant que coach en développement de joueurs. C’est cool pour les Sixers mais ça marque surtout la fin définitive de sa carrière en tant que joueur, lui qui aura été incapable de s’adapter à la NBA actuelle.

Source: The Athletic                           

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top