Los Angeles Clippers

Doc Rivers est prêt à gagner la saison prochaine : gagner, gagner, gagner, le Docteur n’a que ce mot à la bouche

Doc Rivers coach

Heureusement qu’il ne coache pas les Cavs.

Source image : YouTube

Doc Rivers peut être un homme heureux. La saison s’annonce remplie de victoires pour le coach des Clippers, et ce grâce aux arrivées estivales gérées par l’autre franchise de L.A., en plus des joueurs qui étaient déjà en place l’année dernière. Los Angeles is back, et le Docteur Rivières veut que les choses sérieuses commencent très rapidement.

Le Doc est donc revenu sur la manière dont il a géré le cas Kawhi Leonard cet été, avec un dénommé Paul George rapidement rentré dans l’histoire. L’expérience pour ce genre de cas, Doc Rivers en a, et on a pu le voir cet été. Car tout ça ressemble bien à l’époque où le Magic a récupéré Tracy McGrady et Grant Hill en 2000, pour former un duo post Penny Hardaway – Shaquille O’Neal. Et qui était alors le coach en première ligne pour que tout cela se produise ? On s’est compris. Le père d’Austin s’exprime ainsi pour le L.A. Times à propos de ce qu’il a retenu de cette expérience :

« Je peux m’inspirer de cette époque. Puisqu’on a bien réussi à le faire (…). Lawrence Frank (ndlr : président des opérations basket des Clippers) a fait plus de recherches que n’importe quel être humain aurait pu faire. Et je pense que John Gabriel (ancien GM d’Orlando) avait fait la même chose. C’est pour ça qu’on a obtenu Tracy et Grant à Orlando, et c’est pour ça que nous avons réussi aujourd’hui »

C’est juste après un titre de meilleur coach de l’année pour Doc en 2000 que les deux stars arrivent en Floride. Pas le cas cette année, même s’il a quand même réussit à faire une très belle saison avec ses Clippers avant d’accueillir Leonard et George. Première info : pour passer un bon été niveau recrutement, il faut une saison précédente qui donne envie aux stars de venir. Les Nets peuvent aussi approuver.

Tout le monde sait que pour parler avec Kawhi de basket, ou de n’importe quel autre sujet d’ailleurs, il faut être plutôt fute-fute sur le sujet. Et en tant que both champions NBA, Doc Rivers et l’homme aux grosses mains peuvent désormais devenirs meilleurs amis : puisque les vrais reconnaissent les vrais comme ils disent là-bas. Et Doc Rivers, en tant que maître de l’art de la tchatche auprès des grands joueurs, a donc su se faire un nouveau copain pour l’accompagner faire des road trips cette année, si tant est que les Clippers daignent déplacer Kawhi hors du Staples Center.

« Je lui ai parler de victoires et de basketball. Kawhi est un mec sérieux et je pense que tu ressens ça chez lui. Je pense qu’il a compris mon sérieux et à quel point je suis sérieux en ce qui concerne la victoire. »

Sans oublier l’expérience qu’a pu acquérir Rivers en entraînant des joueurs stars à Boston en les menant jusqu’au titre, la tâche s’annonce excitante pour un coach qui a – pourtant – déjà connu de nombreuses bonnes saisons dans sa carrière. En mélangeant tous les ingrédients évoqués, le recette finale peut doucement devenir un trophée Larry O’Brien, les fans des Clippers n’attendent que ça et ils peuvent être optimistes.

Doc Rivers connaît la gagne, Kawhi Leonard aussi. A eux deux de mener la franchise des Clippers vers leur premier titre de champion et quand on voit tout ce qui est mis en place, il n’y a pas de quoi se rater. Rendez-vous en juin prochain pour voir si la franchise de Steve Ballmer… sera toujours sur les terrains de basket.

Source texte : L.A. Times

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top