One-on-One

Derrick Rose Award 2020 – ils pourraient retrouver la lumière cette saison : Épisode 4, Dante Exum

Dante Exum - blessure épaule

Pour qui la plus belle story de 2020 ??

source image : NBA League Pass

On se souvient tous de cette nuit à 50 points pour Derrick Rose la saison dernière, cette nuit lors de laquelle on s’est tous dit : he’s back. Et on n’était peut-être pas prêts pour une telle saison de sa part, puisque quasi All-Star et auteur du comeback de l’année après de très longue saisons de galère. S’il nous a bien appris une chose le Derrick, c’est qu’il ne faut jamais s’avouer vaincu, jamais, et voilà une leçon de vie que bien des joueurs de la Grande Ligue pourraient utiliser pour initier leur comeback après une blessure. Alors… qui sont les nommés pour le Derrick Rose Award 2020 ? On continue notre tour des nommés avec, cette fois-ci… Dante Exum.

Épisode 1 : DeMarcus Cousins 

Épisode 2 : Isaiah Thomas 

Épisode 3 : Jabari Parker 

4 août 2015, Dante Exum joue avec la sélection australienne contre la Slovénie lors d’un match amical. Le jeune australien sort d’une saison rookie compliquée après avoir été le cinquième choix de la Draft 2014, sélectionné par le Jazz. Il n’empêche qu’il a joué les 82 matchs de cette saison rookie dont la moitié dans le 5 de départ. Il faut dire que le garçon a des qualités d’attaquant indéniables, percutant en drive, bon slasher et shooter correct même si ses pourcentages ne sont pas terribles (34% au tir). Avec l’Australie il mène une nouvelle génération de Boomers avec entre autres son futur coéquipier Joe Ingles. Ce match contre la Slovénie ne devait être qu’une soirée tranquille pour Dante et ses potes kangoroos mais il s’est transformé en cauchemar. Sur un mauvais appui, son genou gauche se tord et il est rapatrié d’urgence à Salt Lake City pour une opération. Résultat : rupture des ligaments croisés antérieures, saison 2015-2016, d’ores et déjà condamnée.

Et là, on se dit que ce n’est juste pas possible. Un mec parmi les plus prommeteurs de sa draft (en même temps y’a pas de mal vu la purge qu’est la Draft 2014) qui se pète juste avant une saison où il aurait pu vraiment grandir niveau basket. Cela dit, c’est un peu symptomatique de ce millésime que de se blesser très tôt alors que la hype est en train de monter en flèche (coucou Jojo Embiid et Jabari Parker). Dante revient finalement la saison suivante durant laquelle il joue seulement 66 matchs et a encore du mal à trouver sa place. Ses pourcentages au shoot sont encore abyssaux dont un cinglant 29% du parking. A la fin de la saison il contracte un problème à l’épaule pour lequel il est operé en octobre 2017. Il revient sur les parquets en… mars 2018. Et allez ! encore une saison de perdue, il ne jouera que 14 matchs cette saison-là, tous en sortie de banc. Il faut dire que le gamin Donovan Mitchell s’est fait une place bien conséquente dans le dispositif du Jazz. Dur, dur pour Exum d’avoir quelque impact qui soit donc. A l’orée de la saison 2018-2019, on a bon espoir qu’il se lance enfin, en tant que sixième homme du coup, mais let’s go ! Faut y aller garçon. Tout se passe bien jusqu’en mars même si les stats ne sont pas. 6,8 points par match, 1,6 rebond et 2,6 assists, et puis le 15 mars… rupture partielle du tendon rotulien droit, saison terminée. Et allez ! C’est reparti ! Ça commence à ressembler sévèrement au jour de la marmotte cette carrière. Non puis là, c’est le tendon rotulien, il va falloir se lever tôt pour retrouver de l’explosivité et bonjour aussi la dureté de la rééducation.

Un retour ? Cette saison ? Mouais… admettons, mais pour faire quoi au juste ? Se rendre compte qu’il n’a plus le niveau athlétique de la NBA à son poste ? Prendre le risque qu’il se re-pète et finisse par jouer sans ligaments croisés comme… DeJuan Blair ? Du coup, le voilà qui va certainement devoir passer par la magnifique G League avant de retrouver la NBA, et il va vraiment falloir qu’il donne des garanties pour que le staff du Jazz puisse le réintégrer au sein de la rotation. Mais que ça semble compliqué… Le doute, ici, ne concerne en aucun cas le potentiel de Dante mais juste sa capacité à tenir le choc sur un terrain de basket. Le plus horrible dans tout ça, on se pose cette question alors qu’il n’a que 24 ans. Mais même aussi jeune, comment tu veux être performant au basket avec des genoux en mousse ?

Pourcentage de chances de remporter le Derrick Rose Award 2020 : 5%

Ses chances pour le DRA : Hein ? Vous dites ? Pfiou qu’elles sont maigres. Sachant que cette récompense se base en plafond sur le meilleur niveau atteint par le joueur et que Exum ne semble jamais avoir été à son maximum physiquement , il semble impossible qu’il le remporte. C’est quoi le plafond d’Exum aujourd’hui ? Quelqu’un peut-il nous éclairer ? Non personne ? Bah voilà. Personne ne sait parce que personne n’est sûr de rien avec lui. On ne sait même pas s’il pourra débuter la saison et si oui, dans quel état physique et mental se trouvera-t-il ? Tant de questions sans réponse pour celui qui ressemble de plus en plus à l’un des plus gros talents gâchés de cette dernière décennie. On lui souhaite de nous faire mentir mais qu’est ce que c’est dur d’y croire.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top