Raptors

Marc Gasol remercie les Grizzlies de l’avoir transféré : Marco était déçu mais Marco ne regrette rien, tu m’étonnes

marc gasol

Merci Memphis !

Source image : YouTube

Rappelez-vous. C’était au mois de février, Marc Gasol se faisait transférer à Toronto alors qu’il aurait pourtant préféré continuer l’aventure Grizzlies. Sauf qu’ aujourd’hui les choses ont changé et Marco a pris la plus grosse cuite de sa vie grâce à cette décision étonnante à l’époque. En rentrant à la maison, il pourra dire à son frère Pau qu’il est lui aussi champion.

C’est bon, on peut tous se mettre d’accord pour dire que Marco n’aurait jamais gagné de titre en restant à Memphis ? Ok. Le vétéran espagnol a vécu au mois de juin ce que tout fan de basket rêve : devenir champion NBA. De quoi sortir les bouteilles de bière et boire tout ça cul sec. Le pivot s’est depuis confié pour EuropaPress en avouant que sur le moment, il n’était pas totalement pour l’idée de se faire transférer à Toronto :

« Si ça ne dépendait que de moi, je n’aurais pas été tradé. J’ai toujours pensé que je pouvais inverser la situation là-bas [à Memphis] et tirer l’équipe vers le haut. Mais, Dieu merci, ils m’ont ignoré. »

A Memphis, les dirigeants ont l’air de laisser la jeunesse prendre les commandes sur le terrain avec le départ de Gasol, mais aussi de Mike Conley cet été. Après plus de dix saisons dans le Tennesse, Marco s’en va alors en échange de Jonas Valanciunas, Delon Wright, C.J. Miles et un deuxième tour de Draft 2024. À vous de nous dire qui fait la meilleure affaire. Une nouvelle page se tourne donc du côté de Memphis et c’est Ja Morant et Jaren Jackson Jr. qui auront la lourde tâche de faire revivre le Grit and Grind. Ce qui ravit dit aujourd’hui ravir Marc, calmement en train de se raser la barbe en regardant son reflet dans le brillant d’un trophée NBA.

Avec beaucoup moins de minutes passées sur le terrain, Marc Gasol a pourtant connu une campagne 2018-19 bien moins aboutie que les saisons qu’il a pu vivre dans le Tennessee plus tôt dans sa carrière. Depuis son arrivée dans le froid du Canada (ça change de Barcelone, il a dû le sentir), il compile 9,1 et 6,6 rebonds par match en seulement 24,9 minutes de jeu pendant la saison régulière. Maintenant que Kawhi Leonard est parti, difficile de voir les Raptors faire le doublé, mais c’est toujours une expérience inoubliable d’être champion NBA même si ça n’arrivera peut-être qu’une fois. La prochaine saison s’annonce vraiment passionnante, très difficile de savoir qui va sortir de chaque Conférence, et on imagine que Marc Gasol espère ne pas se faire transférer à nouveau, en sachant que c’est une possibilité pour Masai Ujiri, étant donné que les vétérans des Raptors ne seront jamais aussi attrayants sur le marché.

C’est un Marc Gasol heureux qu’on retrouve depuis son titre. Merci Memphis, Marco est sorti de la mouise et il est bien désormais bien heureux. À la franchise du Tennessee de montrer qu’elle peuvent rebondir avec ses gamins, alors que Marc Gasol tentera de faire perdurer le printemps à Toronto, à moins de se retrouver bientôt, une nouvelle fois, dans un bon gros bail d’opportuniste.

Source texte : Europa Press

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top