News NBA

NBPA Players Voice Awards : miroir ô mon beau miroir, dis-moi qui a la plus grosse

Alors qui gagne ?

Source image : Youtube

Chaque année, fin juin, sont décernés les NBA Awards. Tout le monde les connaît : MVP, ROY, DPOY etc. Mais comme les joueurs ne se sentent pas assez acclamés, ils organisent, avec la National Basketball Players Association, leurs awards à eux, histoire de se lustrer l’ego et d’organiser une sacré teuf.

Selon Michele Roberts, Directrice de la NBPA, cet événement est une façon de :

« reconnaître (chez nos membres, [ndlr.]) ce qu’il y a de mieux dans leur jeu. »

Sous prétexte d’un rendez-vous sportif donc, les joueurs se retrouvent tous dans un hôtel de Los Angeles, accompagnés de stars, histoire d’être sûr de brasser du beau monde, pour se décerner des statuettes et kiffer du bon son. Dans cette soirée mi-rallye, mi-les anges de la télé-réalité, une cérémonie d’awards variés est organisée, pour faire croire qu’on ne s’est pas déplacé pour rien. Les NBA Awards furent respectés avec Giannis MVP, Rudy DPOY, Luka ROY et Lou 6th Man of the Year. Autour de ça, on invente des trophées pour rallonger un peu la soirée et pour se la comparer un peu plus longtemps. C’était aussi l’occasion de saluer les deux grands bonshommes que sont Wade et Dirk, au revoir messieurs vous partez en paix avec votre nouveau super trophée.

Les Américains sont les pros pour ça alors on tourne la soirée en événement incontournable de l’année avec des trophées comme « le plus indéfendable » ou « le plus stylé sur et hors du terrain », à côté desquels il ne faut surtout pas passer ! Une fois messieurs Harden et Westbrook (respectivement) récompensés, on se tourne vers ce qui pourrait être le plus intéressant : le NBPA Backbone Award. L’objectif est d’élire, dans chaque franchise, celui qui représente le plus le cœur de celle-ci. Comme s’ils n’avaient pas assez l’occasion de faire la courte paille pendant la saison dans les douches… De quoi créer de belles embrouilles si ce n’est pas la bonne personne qui est récompensée. Parce qu’on ne va pas pouvoir tous les faire, voici une shortlist des gagnants de cet award : Marcus Smart pour les C’s, Blake Griffin pour Detroit, Dame Lillard pour Portland et DJ Augustin pour Orlando. On vous laisse aller voir la liste complète, il y a de quoi rigoler. Demandez-vous comment Drummond peut prendre le fait qu’on choisisse Griffin comme représentant de Detroit alors qu’il a débarqué l’année dernière ? Nous on parie qu’il s’en fout parce que tout le monde se fout des NBPA Players Awards.

Une tripotée de sponsors et une soirée pour venir se faire adouber par ses pairs (et non ses pères, plus personne n’est chevalier), voilà ce que vous sert la NBPA pendant les vacances. Venus fumer des cigares entre deux workouts, les joueurs ont pu se faire kiffer dans cette soirée mondaine qui a pour prétexte le sportif. Allez les gars, la prochaine fois ne nous mentez pas, on sait que vous vous aimez et que vous avez besoin de vous auto-féliciter, pas besoin de faire tout ce cinéma.

Source texte : NBPA

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top