Warriors

Les Warriors veulent éviter de perdre Kevin Durant sans contrepartie : un sign-and-trade qui pourrait convenir à tous ?

Apéro Kevin Durant destinations

Dire au revoir à Durantula cet été ? D’accord, mais pas sans conditions.

Source image : montage pour TrashTalk par Léonce Barbezieux

Toujours optimistes à propos de leurs chances de conserver Kevin Durant, les Warriors essayent néanmoins d’anticiper tous les scénarios possibles et veulent à tout prix éviter de perdre le MVP 2014 contre peanuts pendant l’été. Du rêve au cauchemar, la frontière est très fine.

Malgré sa blessure au tendon d’Achille, Kevin Durant sera l’agent-libre le plus désiré de l’été en NBA. Officialisant son nouveau statut de joueur libre en déclinant sa player option il y a deux jours, l’ailier serait actuellement à New York pour évaluer toutes ses options en compagnie de son agent et de tout son clan. Des visites à New York, Brooklyn et Los Angeles devraient probablement être calées dans les prochains jours sans compter les autres franchises qui ne se sont pas encore manifestées publiquement et qui ont aussi des vues sur le Slim Reaper. La concurrence va être rude pour Golden State qui espère malgré tout conserver ses deux agents-libres principaux durant l’été. Si cela venait à ne pas se faire, autant ne pas se retrouver les mains vides. C’est pourquoi les Dubs étudieraient actuellement toutes leurs options selon Brian Windhorst d’ESPN dans l’émission Get Up.

« Je vais être honnête avec vous. J’ai la sensation que les Warriors s’activent pour faire tout ce qu’ils peuvent pour réussir à conserver Kevin ou à ne pas le laisser partir sans contrepartie. La dernière chose qu’ils veulent serait qu’il signe avec les Nets ou avec les Knicks. Donc en plus de lui offrir un contrat de cinq ans en espérant qu’il décide de rester ou qu’il se soigne et qu’il soit ensuite échangé, les Warriors sont ouverts à des scénarios de sign-and-trade. »

Mieux vaut prévenir que guérir. Plutôt que de se convaincre que Durantula prolongera dans la Baie, Bob Myers tente de se mettre dans la peau du joueur en essayant de trouver une solution qui pourrait convenir à tout le monde. Plus que des renforts, un sign-and-trade pourrait permettre aux Warriors d’obtenir une trade exception de 35 millions de dollars qui pourrait servir à obtenir d’autres joueurs. En effet, dans le cas d’un simple départ, ils n’auraient en effet pas le cap space nécessaire pour signer des joueurs de gros calibre pour compléter leur roster. En agissant de cette manière en trouvant un accord avec la franchise où il a remporté ses deux titres, Kevin Durant pourrait aussi soigner son image en se montrant coopératif avec ses anciens employeurs mais il mettrait surtout son banquier en Y puisque les Dubs sont les seuls à pouvoir lui offrir 221 millions de dollars sur cinq ans.

Le sign-and-trade pourrait finalement être une affaire gagnant-gagnant pour tout le monde. Permettant d’un côté à Kéké de toucher le jackpot tout en rejoignant la destination de son choix (si l’on part sur une transparence totale dans les discussions) et aux Warriors de ne pas passer d’un roster de Monstars à celui de Saint-Denis de Cabane en un seul été grâce à une trade exception qui devrait permettre à Bob Myers de retomber sur ses pates pour proposer un effectif de qualité au public de la Chase Arena de San Francisco. 

Source texte : ESPN

1 Comment

1 Comment

  1. Fabovic

    28 juin 2019 à 19 h 03 min at 19 h 03 min

    Jouant à st Denis de cabanne je demens les rumeurs selon lesquelles nous ne sommes pas concernés par le contrat de Kevin durant, nous faisons officiellement acte de candidature afin de le récupèrer. Nous nous efforçons de trouver les fonds nécessaires à sa venue car d’un point de vue médical nous sommes assez experts dans les tendons d’Achille.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top