Mondial

Nick Nurse serait sur le point de devenir coach du Canada : quand il va passer de Kawhi à Wiggins, ça va piquer

Nick Nurse Drake

Il ne s’arrête plus Nicky !

Source image : NBA League Pass

La saison de rêve continue pour Nick Nurse. Qualifié en Finales NBA pour sa première saison sur le banc des Raptors, le coach des Dinos devrait diriger l’équipe nationale canadienne lors du prochain Mondial, qui se déroulera en Chine du 31 août au 15 septembre.

Nick Nurse et le Canada, ça commence à devenir une belle histoire d’amour. Sa première saison chez les Raptors de Toronto est d’ores et déjà une grande réussite, avec 58 victoires en saison régulière, une deuxième place à l’Est, et surtout une qualification en Finales NBA, où les Dinos affronteront les Warriors après leur succès sur les Bucks de Giannis Antetokounmpo. Et maintenant, on apprend qu’il devrait prendre les rênes du Canada si l’on en croit une info balancée par Peter Yannopoulos de RDS sur son compte Twitter. Le président et CEO du basket canadien Glen Grunwald n’a pas voulu s’exprimer sur le sujet, tandis que le manager général de l’équipe nationale masculine Rowan Barrett n’a pas confirmé non plus. Cependant, ce n’est probablement qu’une question de temps avant l’officialisation de la nouvelle. Nurse devrait ainsi succéder à Jay Triano, qui a lâché les commandes en mars dernier après quasiment sept années sur le banc. A l’image de Gregg Popovich avec les Spurs et Team USA, le coach des Raptors aura donc une double casquette avec son poste en NBA et celui avec le Canada. Evidemment, entraîner une équipe pendant 82 matchs plus les playoffs et coacher une équipe dans une compétition internationale, ce n’est pas vraiment le même délire mais Nurse aura la même envie de faire du bruit, surtout quand on voit le talentueux effectif qu’il aura à sa disposition.

Bon évidemment, il n’aura pas Kawhi Leonard sous la main pour défendre le meilleur joueur adverse tout en portant l’équipe en attaque, mais le Canada possède quand même un sacré noyau de joueurs talentueux qui évoluent en NBA. Vous voulez des noms ? Jamal Murray, Andrew Wiggins, Cory Joseph, Shai Gilgeous-Alexander, Tristan Thompson, Kelly Olynyk, Dillon Brooks, Nik Stauskas, Dwight Powell. Ça fait du beau monde n’est-ce pas ? Et on ne parle même pas de R.J. Barrett, la pépite de Duke qui va intégrer la Grande Ligue la saison prochaine et qui devrait être sélectionné dans le Top 3 de la Draft 2019. Il y a donc de quoi avoir des ambitions lors de la prochaine Coupe du Monde mais attention, le Canada se retrouve dans un groupe assez tendu avec la présence de la Lituanie et de l’Australie, sans oublier le Sénégal. Pas facile du tout cette affaire. L’objectif pour l’équipe canadienne sera évidemment de terminer dans les deux premiers de la poule afin de se qualifier pour le second tour et garder ses chances de qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, ce qui serait une première pour le Canada en l’espace de deux décennies. Une mission excitante pour Nick Nurse, mais qui comporte donc des attentes. Pour l’instant, le bonhomme gère plutôt bien, et on peut ainsi être content pour l’équipe nationale canadienne, qui récupère là un entraîneur de qualité pour la grosse échéance de cet été.

En attendant, Nick Nurse va défier les Golden State Warriors en Finales NBA avec son équipe de Toronto. Ça lui fera un joli aperçu si jamais il rencontre Team USA lors du prochain Mondial.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top