Timberwolves

Finalement, pas de changement dans le Minnesota : Ryan Saunders restera le coach des Timberwolves

Ryan Saunders
Source image : NBA League Pass

On se demandait s’ils allaient changer de direction. Et finalement, non. Les Wolves ont décidé de laisser une chance à Ryan Saunders, leur coach intérimaire qui avait pris les rennes de l’équipe début janvier.

Shams Charania et Adrian Wojnarowski au rapport, les deux gourous de The Athletic et ESPN ont fait tourner l’info ce lundi après-midi, donc dans la matinée chez les loups. Ryan voulait être conservé, Ryan a été conservé. Envoyé pied au plancher à la tête de sa team, une fois Tom Thibodeau remercié, Saunders n’avait pas mis beaucoup de temps avant de se faire remarquer. La victoire du 9 janvier dernier à Oklahoma City était restée longtemps dans la tête des fans. Il faut dire qu’Andrew Wiggins était en feu total (40 points). Il faut dire que le groupe tout entier se défonçait pour offrir un premier succès à son jeune coach. Et puis il faut dire surtout que Ryan Saunders devait s’en sortir malgré son statut de coach rookie, alors que son père Flip l’observait probablement d’en-haut, fier des progrès de son poussin. La célébration au buzzer, l’explosion dans le vestiaire, une véritable page se tournait dans le Minnesota avec le départ de Thibodeau quelques semaines après celui de Jimmy Butler, et la jeunesse du coin se rassemblait autour de son nouvel entraîneur pour en écrire une nouvelle. Exploit d’un soir ? Oui, certes. Ce n’est pas comme si les Wolves étaient soudainement devenus des monstres de la Conférence Ouest. Sujets à de nombreuses blessures, les Loups finissaient leur saison sur des notes plutôt variées (16 victoires, 25 défaites), à la fois intéressantes pour la suite et peu prometteuses sur d’autres points. Mais c’est le positif qui a pris le dessus chez Gersson Rosas au moment de choisir, le nouveau dirlo de la franchise depuis environ un mois décidant de redonner une chance à Ryan Saunders.

Le positif, c’est ce rapport qui existe entre le coach et ses joueurs, Saunders étant à 2000% derrière ses hommes. L’enthousiasme montré dans le jeu par ces Wolves sous leur nouvel entraîneur n’avait rien à voir avec la dictature Thibodeau, qui glaçait davantage le sang des fans qu’autre chose. Le positif, c’est aussi cette envie de bien jouer chaque soir, et donc de comprendre comment fonctionne la NBA pour les franchises victorieuses. Butler avait pointé cet aspect du doigt avant son départ, soulignant le fait que les jeunes leaders du Minnesota ne donnaient pas souvent l’impression de se défoncer autant que lui. Si les défaites se sont empilées en deuxième partie de saison, les Wolves ont tout de même montré une dalle prometteuse, une défense à développer et un duo à cimenter sur la durée sans leur mettre d’immense pression. Andrew Wiggins et Karl-Anthony Towns, puisqu’on continue dans le positif, ont aussi été au rendez-vous sous les ordres de Saunders. Individuellement, ils ont probablement réalisé leurs meilleures performances avec leur nouvel entraîneur. Ce qui devra désormais se traduire en victoires, et l’apprentissage sera douloureux dans une Conférence Ouest toujours aussi hostile, mais les bases sont au moins posées. Âgé de 33 ans seulement, Saunders va se faire les dents, comme ses deux meilleurs joueurs. Il va être testé, remis en question, et il faudra vivre avec cela. Mais si Rosas et la nouvelle présidence des Wolves considère qu’il faut donner à Ryan cette chance, c’est que le plan long-terme a un début de gueule. Il faudra progresser année après année, petit à petit, pour éviter une situation désastreuse et déjà attendue par de nombreuses franchises, la free agency de KAT en 2023.

Les fans des Wolves souhaitaient un peu de stabilité ? En voilà. Un nouveau président, check. Deux jeunes perles sous contrat, check. Un entraîneur qui veut se donner avec le duo, check. L’avenir du Minnesota est entre les mains de ces hommes, premier vrai test à la rentrée prochaine.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top