Blazers

Hyperextension du genou pour Rodney Hood : il espère jouer le Game 1 contre Golden State, on espère aussi

Le Game 1 arrive très vite et ça risque d’être tendax pour lui.

Source image : YouTube

Touché au genou au milieu du troisième quart-temps du Game 7 entre Denver et Portland, Rodney Hood a été obligé de quitter ses coéquipiers et n’a pas pu revenir en jeu. Forcément, on se demande s’il va pouvoir participer à la première manche opposant les Warriors aux Blazers.

Est-ce qu’on verra Rodney Hood sur le parquet de l’Oracle Arena mardi soir pour le Game 1 des finales de conférence entre le double champion en titre et la bande à Damian Lillard ? Difficile de se prononcer pour l’instant mais vu le timing rapproché entre le Game 7 de la nuit dernière et le Game 1 de demain, on peut avoir des doutes. Cependant, les nouvelles restent rassurantes dans le sens où l’arrière de Portland n’a été victime « que » d’une hyperextension du genou gauche. Quand on l’a vu au sol, en train de se tenir le genou après un contact avec Torrey Craig, on a un peu flippé pour lui et pour les Blazers, qui ont déjà été pas mal touchés par les blessures ces dernières semaines. Il a eu besoin de soutien pour quitter le parquet afin de rejoindre les vestiaires et n’est pas revenu en jeu ensuite. Une grosse frayeur donc, mais Hood a indiqué après la rencontre que son genou n’avait subi aucun dommage structurel, ce qui est évidemment une excellente nouvelle. Il a également déclaré qu’il espérait participer au premier match contre les Warriors. Il faudra voir comment la douleur évolue jusqu’à l’échéance de mardi et on devrait avoir progressivement des updates concernant son état de santé. En tout cas ce qui est certain, c’est que les Blazers auront besoin de lui contre l’ogre californien, lui qui a réalisé un gros taf face aux Nuggets.

A cause de sa blessure, Rodney Hood n’a pas eu l’impact espéré dans le Game 7 d’hier soir et a été beaucoup plus discret que lors des précédentes rencontres, lui qui a terminé avec six points et trois rebonds en 20 minutes de jeu, à 2/6 au shoot et 0/3 de loin. Mais dans l’ensemble, il a réalisé une magnifique série contre Denver et si les Blazers sont aujourd’hui en Finales de Conférence pour la première fois depuis l’an 2000, c’est aussi grâce à lui. En effet, il a offert un gros soutien en sortie de banc en tournant à 14,7 points et 3,1 rebonds par match, à 57,6% au tir dont 50% du parking. Il fallait bien ça pour se défaire d’une équipe de Denver forcément compliquée à jouer. Mais on peut parler des stats autant qu’on veut, il faut surtout mettre en avant son côté décisif car il a été crucial dans les trois premières victoires de son équipe face aux Nuggets. Précieux dans le money time du Game 2, magnifique dans la quatrième prolongation du Game 3 avec notamment le trois points qui a fait la diff, et auteur de 25 pions dans le Game 6 (record personnel en Playoffs s’il vous plaît), Rodney Hood a laissé son empreinte sur cette série de fou. Vous comprenez donc pourquoi les Blazers ont vraiment besoin de lui pour espérer rivaliser du mieux possible avec les Warriors, évidemment favoris. Allez, on croise les doigts pour l’ami Rodney car on veut une nouvelle série en sept matchs !

On suivra de près l’évolution de la situation concernant Rodney Hood, mais ça risque d’être tendax pour une participation lors du Game 1 de la série entre Portland et Golden State. En cas d’absence, les Blazers devront trouver d’autres solutions, mais ils commencent à avoir l’habitude.

Source : Associated Press

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top