Celtics

Marcus Smart s’impatiente : le pitbull est prêt à défendre le TD Garden pour le Game 4, et il a une sacrée tronche de facteur X

marcus smart

Tiens, un facteur X.

Source image : NBA League Pass

Victime d’une déchirure des obliques contre le Magic le 8 avril dernier, Marcus Smart s’est éloigné des terrains au plus mauvais moment pour Boston. Si son absence n’a pas eu d’incidence au premier tour des Playoffs tant Boston a su dompter des Pacers à bout de souffle, le voir assister aux trois premières confrontations entre Bucks et Celtics en costard a posé bien plus de problèmes aux troupes de Brad Stevens. 

Le 10 avril dernier marquait la fin d’une saison plus qu’en dent de scie pour Kyrie et ses copains. En coiffant les Pacers au poteau pour avoir l’avantage du terrain au premier tour des Playoffs et en retrouvant un Gordon Hayward plus percutant, Boston semblait paré pour offrir à ses fans une postseason digne de ce nom. Pourtant, en dépit de ces signaux encourageants, bien des fans des C’s n’étaient pas rassurés. La raison ? La confirmation que Marcus Smart, véritable âme de la maison verte, pourrait louper les deux premiers tours des Playoffs suite à une déchirure des obliques. Un véritable coup de massue pour la franchise aux 17 titres quand on sait à quel point Smart est primordial dans le système de Brad Stevens. Les Pacers orphelins de Victor Oladipo n’ont finalement pas été un obstacle pour les Celtics, mais l’absence totale de Marcus Smart face aux Bucks s’avérerait bien plus embêtante tant l’adversité est féroce. Sauf qu’on le connaît le bonhomme, il n’est pas du genre à lâcher le steak comme ça et il fera tout ce qu’il est possible de faire pour revenir harceler les attaquants adverses le plus vite possible. Les Celtics sont menés 2-1 face à des Bucks qui semblent avoir trouvé leur mojo, Paul Pierce se fait railler pour ses prédictions douteuses et les fans commencent à s’inquiéter, ne serait-ce pas là le moment idéal pour le retour du soldat Smart ? Ce dernier semble en tout cas bien impatient à l’idée de calmer les George Hill et Pat Connaughton, lui qui espère être de retour dès le Game 4 à Boston.

C’est le Massachusetts tout entier qui a dû être fou de joie lorsque l’on a appris que Smart galopait à l’entraînement et qu’il avait pris part à plusieurs sessions de 3 contre 3 avec contact ce week-end. Si le pitbull a voulu se montrer prudent en annonçant qu’il verrait comment son corps allait réagir à l’effort lundi matin avant de voir s’il est apte à rentrer en jeu lundi soir, il ne fait nul doute que son retour est imminent et cela fait bien les affaires de Brad Stevens. En effet, si le Game 1 a été contrôlé sans difficulté par Big Al et ses potes, les Bucks se sont plus que repris en infligeant d’abord une petite rouste aux Celtics lors du Game 2 avant de venir reprendre l’avantage du terrain au TD Garden lors d’une troisième bataille bien plus équilibrée que les deux premières. Or, lors de ces deux défaites, outre les performances du futur MVP de la régulière, ce sont bien les extérieurs de Milwaukee qui ont fait des misères à Boston, avec un Bledsoe bien en jambes lors du Game 1 et grâce à un duo Hill-Connaughton cumulant 35 points en sortie de banc lors du dernier match. Défenseur béton et compétiteur fou, Marcus Smart n’a pas dû apprécier le festival offensif proposé par les extérieurs de Milwaukee et ne doit avoir envie que d’une seule chose, les faire suffoquer comme rarement afin de relancer son équipe dans la série.

Les Celtics semblent dos au mur ? Aucun souci, le pitbull boutonneux est plus déterminé que jamais à croquer les Daims et s’il à l’occasion de refouler le parquet du TD Garden dès ce lundi soir, il pourrait bien s’avérer être le facteur X d’une série qui s’éternise. Rien de tel que le hustle d’un Marcus Smart pour rajouter toujours plus de piment à une série de Playoffs de tous les dangers. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top