Sixers

Tobias Harris intéresse Dallas, Memphis, Utah et Brooklyn : c’est gentil mais il a d’abord des Playoffs à terminer

tobias harris

On part sur une quatrième équipe en deux ans pour Tobias Harris ?

Source image : NBA League Pass

Tobias Harris est actuellement en mission avec les Sixers pour aller loin dans ces Playoffs mais son avenir fait déjà couler beaucoup d’encre. De nombreuses franchises seraient en tout cas intéressées par le profil de l’ailier-fort.

Ben Simmons – J.J. Redick – Jimmy Butler – Tobias Harris – Joel Embiid. Ce quintet est absolument merveilleux et le placer à la seconde position des meilleurs de la NBA sur le papier est loin d’être un blasphème. Le problème lorsqu’on possède autant de talents, c’est de les conserver. Dans la Grande Ligue, il y a des règles financières et la franchise de Philadelphie devra peut-être bien laisser partir un ou deux de ces joueurs pour pouvoir les respecter. D’autant plus que le management n’a pas tout en main, Tobias et Jimmy sont agents-libres cet été et quand bien même les Sixers voudraient les garder et leur proposeraient le salaire maximum, ceux-ci pourraient refuser et partir autre part. Et puis, en sachant que Joel Embiid et son gros contrat est là et qu’il faudra sous peu prolonger également celui de Ben Simmons, il ne reste plus beaucoup de place dans le cap et on a un petit peu de mal à imaginer Elton Brand proposer 140 millions sur quatre ans à Tobi. Or, le souci c’est que d’autres équipes pourraient bien le faire. Le bonhomme a réalisé une saison de All-Star et progresse saison après saison. Selon Shams Charania de The Athletic, il ne laisserait d’ailleurs pas du tout insensibles les Grizzlies, le Jazz, les Mavericks et les Nets, qui pourraient bien envoyer un bon gros chèque à l’adresse de l’ancien des Clippers le 1er juillet.

Toutes ces équipes auront de la place sous salary cap cet été et de quoi séduire le meilleur pote de Boban Marjanovic (qu’il faudra peut-être songer aussi à inclure dans un trade pour contenter le All-Star). Quelque soit sa destination, s’il venait à tomber dans l’une de ces quatre franchises, la raquette deviendrait magnifique. Le poste 4 actuel de Philly en compagnie de Jaren Jackson Jr., Rudy Gobert, Kristaps Porzingis et Jarrett Allen, c’est une paire forcément sympathique. Mais si les projets d’Utah, Dallas ou bien de Brooklyn ont des arguments pour séduire le futur agent-libre, on a un petit peu plus de mal à croire à la piste Memphis qui a l’air plus en retard que les autres dans son projet de reconstruction. Quoi qu’il en soit, ces équipes ne peuvent pas vraiment rivaliser avec le projet de la franchise de la cité de l’amour fraternel mais l’aspect financier pourrait bien faire la différence. Le meilleur fournisseur de pain de mie de la Ligue va avoir 27 ans et se rapproche de son prime, c’est le moment pour lui de décrocher un très gros contrat de longue durée pour mettre à l’abri sa famille sur une dizaine de génération. Et oui, désolé Mohamed Henni mais là on parle d’un autre niveau. En tout cas on te conseille de garder une télévision pour pouvoir regarder la fin de Playoffs de l’ami Tobias qui pourrait bien influencer la suite de sa carrière. Petit conseil sûrement glissé par son agent, il faut être performant pour ne pas faire une Vooch et perdre 10 millions de valeur potentielle en cinq matchs de Playoffs.

Alors, où Harris posera t-il ses valises la saison prochaine. Difficile de savoir mais en tout cas il ne sera pas atteint du syndrome Carmelo Anthony qui consiste à n’avoir aucune équipe intéressée par son profil, c’est une certitude.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top