Los Angeles Clippers

Les Clippers ne veulent pas mourir : nouvel exploit avec les tripes à l’Oracle, fallait pas les enterrer vivants !

Montrezl Harrell

On aura droit à un Game 6 !!

Source image : NBA League Pass

Ces Clippers sont décidément une équipe pas comme les autres. Menés 3-1 dans la série avec un Game 5 à l’Oracle Arena, les hommes de Doc Rivers semblaient condamnés. Sauf qu’une fois de plus, ils ont surpris tout le monde en allant s’imposer une deuxième fois sur le parquet du double champion en titre.

Mis à part les Clippers et certains de leurs fans, qui croyait vraiment en une victoire de Los Angeles à Golden State lors de cette cinquième manche ? Pas grand monde, pour ne pas dire quasiment personne. Et on se met dans le lot des génies qui pensaient que la série allait se clôturer tranquillement cette nuit, car on voyait mal les Warriors lâcher un deuxième match à la maison après les deux victoires du côté du Staples Center. Non pas qu’on ne respectait pas les Clippers, magnifiques au niveau du fighting spirit et de l’esprit collectif démontrés cette saison, c’est juste que les Dubs semblaient bien trop forts pour s’incliner une deuxième fois dans cette série, surtout devant leur public. Mais avec ces Clippers, tout est possible. Lors du Game 2, ils avaient remonté un déficit de 31 points dans la salle du double champion en titre pour s’imposer et cette nuit, ils ont refait le coup. Il n’y a pas eu de come-back improbable cette fois-ci, mais un match très très solide de bout en bout durant lequel Los Angeles a mené au score pendant longtemps. Dès les premières minutes, on a senti une équipe de L.A. prête à aller au combat, à tout donner, sans se sentir condamnée. Malgré la pression qui accompagne un match à élimination, les Angelenos ont joué libéré du début à la fin, avec leurs qualités et leurs valeurs. Et contre toute attente, ils sont allés chercher ce succès en l’emportant sur le score fleuve de 129-121, ce qui leur permet de rentrer à la Cité des Anges bien vivants et avec l’opportunité d’égaliser dans un Game 6 qui s’annonce déjà super excitant.

Peu d’équipes sont capables de rivaliser avec les Warriors offensivement, surtout quand Kevin Durant plante 45 pions (record de Playoffs pour lui) et que les Splash Brothers combinent 46 points. Mais cette nuit, les Clippers ont montré qu’ils pouvaient suivre le rythme, et même le donner. Car l’attaque de Los Angeles a été impressionnante, avec 54,1% de réussite au shoot dont 38,2% du parking et 92,3% aux lancers francs, le tout avec 29 passes décisives pour 10 turnovers. Ça, c’est pour les stats. Certes, la défense des Warriors n’a pas joué avec la même intensité que lors des précédentes rencontres (c’est un euphémisme…) mais dans l’exécution offensive, le ball movement, les positions de shoot trouvées et la confiance affichée, Los Angeles a montré un visage séduisant et conquérant. En parlant de confiance, Danilo Gallinari a sorti la tête de l’eau cette nuit avec 26 points et sept rebonds au compteur, son meilleur match de la série après plusieurs performances horribles. En parlant de visage conquérant, Patrick Beverley a encore une fois été un modèle d’intensité, comme le montrent ses 14 rebonds (!!), mais aussi ses 17 points, ce qui est plus rare pour lui. Patoche s’est même permis de planter cinq tirs du parking, soit plus que Stephen Curry ou Klay Thompson. Si ça ce n’est pas un signe que les Clippers étaient chauds, on ne sait pas ce que c’est. Derrière ces deux-là, Los Angeles a également pu compter sur JaMychal Green, une nouvelle fois titularisé à la place d’Ivica Zubac et précieux comme lors de la victoire du Game 2, ainsi que sur son duo magique du banc.

Comme souvent cette saison, et comme lors des deux premiers matchs de la série, Montrezl Harrell et Lou Williams ont réalisé un véritable chantier. Le premier s’est imposé dans la raquette en scorant 24 points avec cinq rebonds, à 11/14 au tir. Visiblement, il avait enclenché le mode Beast avec des actions spectaculaires des deux côtés du terrain. Il a conclu plusieurs fois avec autorité en attaque, dans son style que l’on connaît tous désormais, et ne s’est pas gêné pour envoyer une bâche énorme sur Kevon Looney dans le quatrième quart-temps. Quant au second, eh bah il a fait du Lou Will. 33 points, 10 caviars à 12/19 au tir et 8/9 aux lancers francs, avec un paquet d’actions clutch en prime. Vous vous rappelez de son Game 2 ? On a eu droit à une suite. Dans les derniers instants du match, alors que Golden State avait réussi à refaire son retard jusqu’à passer devant 118-117 à un peu moins de trois minutes de la fin, Lou a décidé de poser ses couilles sur la table. Un tir du parking sur la tronche de Kevin Durant, avec la faute s’il vous plaît, puis un autre à deux points toujours face à KD, avant de conclure avec un dernier shoot sur Andre Iguodala. 125-118 Clippers, game over, merci Lou Will. Grâce à lui, les Clippers ont résisté au come-back prévisible des Warriors qui, il faut bien le dire, ont aussi pas mal merdé sur la fin au niveau de l’exécution offensive. Des deux côtés du terrain, Golden State a montré un visage décevant et irrégulier et contre une équipe qui donne tout en attaque comme en défense, ça coûte cher.

La série retourne donc à Los Angeles pour le Game 6, prévu dans la nuit de vendredi à samedi. Si les Warriors veulent définitivement se débarrasser de ces Clippers-là, ils devront montrer plus de consistance et d’application. On imagine que Golden State va revenir avec d’autres intentions au prochain match mais attention, Lou Williams et ses potes ne sont plus à un exploit près.

warriors clippers

2 Commentaires

2 Comments

  1. killerdescore

    25 avril 2019 à 13 h 13 min at 13 h 13 min

    Pourvu qu’on ai un game 7 et que les Clippers gagnent

  2. BKRD

    25 avril 2019 à 14 h 00 min at 14 h 00 min

    Cette défense…
    Ils vont se ressaisir au prochain match mais bon c’est frustrant quand ils font ça.Surtout avant de quitter l’oracle , c’est dommage de pas assurer au moins à domicile pour l’histoire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top