Wizards

Preview Wizards – Celtics : Brad Stevens en mode Bob le bricoleur, gros risque de voir des mecs qu’on ne connait même pas

Celtics

Il fait quoi de beau LiAngelo Ball ce soir ?

Source image : YouTube

Kyrie Irving, Gordon Hayward, Jayson Tatum, Al Horford, Jaylen Brown… Non non, il ne s’agit cette fois pas du cinq de départ des Celtics face à Washington ce soir, mais tout simplement de la liste des joueurs out, ou dans le meilleur des cas, questionable. Inutile donc de dire que le principal enjeu de ce soir sera de se fendre la poire sur l’improbabilité de la dégaine des C’s. Il fait quoi de beau LiAngelo Ball ce soir ?

Boston a validé son ticket pour les Playoffs et connaît même son classement final en fin de saison ainsi que son adversaire pour le premier tour. Les dés sont jetés, et fort heureusement a t-on envie de dire, puisque l’on aurait bien du mal à voir cet effectif-là concourir pour quoi que ce soit. En plus des stars citées en préambule, ajoutez à la longue liste Aaron Baynes, Marcus Morris, Marcus Smart, Daniel Theis et Guerschon Yabusele, tous présents sur le injury report. « Mais, est-ce qu’il leur reste des joueurs après ça ? », seriez vous tentez de demander. La réponse à cette question risque de nous donner une lineup all-time. Vous reprendrez bien un peu de Bradley Wanamaker monsieur ? Et pourquoi pas accompagné d’une dose de P.J. Dozier et un soupçon de R.J. Hunter ? Carte blanche au shoot pour notre Terry Rozier international ? Et comment oublier ce bon vieux Semi Ojeleye, la cerise sur le gâteau celte. Trêve de plaisanterie, si la liste des joueurs disponibles sera davantage digne d’un épisode de Shaqtin’ a Fool que d’un cinq de départ des Boston Celtics, cela découle bien entendu d’une volonté de Brad Stevens de reposer ses troupes avant les joutes de postseason. La série face aux Pacers s’annonce déjà âpre, et il ne sera pas de trop pour la bande à Kyrie de faire l’impasse sur ce match. On peut quand même compter sur le génie tactique de Stevens pour nous concocter quelque chose qui ressemblera à peu près à une équipe NBA et à même de rivaliser avec les Wizards.

Oui, car l’opposition en face est loin d’être folle, avec une équipe de Washington qui, elle, a les yeux rivés sur les joutes de postseason, mais pour le coup au sens le plus littéral du terme. Éliminés depuis longtemps de toute contention, les Sorciers ont été loin d’être magiques cette saison si ce n’est pour leur franchise player improvisé Bradley Beal et sa career season, qui pourrait d’ailleurs nous ressortir une performance de mammouth ce soir face à une équipe fortement diminuée. Niveau collectif, on constate un triste bilan de 32 victoires pour 49 défaites et une onzième place à l’est, qui ressemblera, à peu de choses près, au bilan final de ces Wizards une nouvelle fois décevants. Logiquement, on place toutes les attentes dans la Lottery de cet été, et tout le monde a l’air détèr’ en vue de cet objectif puisque les joueurs de la capitale fédérale ont trouvé le moyen de perdre contre les Knicks lors de leur dernier match… La sélection en haut de la Draft 2019 semble assurée, mais est-ce qu’elle sera assez haute pour remettre un véritable coup de boost à une franchise qui en a bien besoin ? Dur dur…

Brad Stevens a revendiqué à plusieurs reprises maintenant que le collectif surpassait les individualités dans son idéologie. Et bien, ce sera le moment où jamais de l’appliquer avec une équipe de plombiers face à des Wizards en mission tank. Pour le début de la régalade on se retrouve à 1h du matin, une affiche qui sera quand-même diffusée sur le réseau national TNT aux States. C’est les mecs de la chaîne qui doivent tirer la gueule maintenant. 

Source texte : Twitter – @BostonCeltics

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top