Spurs

Gregg Popovich rentre encore un peu plus dans la légende : expulsion après 63 secondes, du grand art !

Sacré Pop !

Source image : YouTube

Ce n’est un secret pour personne, Gregg Popovich est une légende du coaching. Et cette nuit, l’entraîneur des Spurs est rentré encore un peu plus dans l’histoire en se faisant expulser après seulement… 63 secondes. Sacré Pop !

63 secondes. Un peu plus d’une minute. Voici le temps qu’a passé Gregg Popovich sur le banc la nuit dernière à Denver. En clair, les fans qui sont venus en retard au match n’ont même pas pu voir le coach des Spurs à l’oeuvre. Bref, c’est du grand art. Spécialiste de l’expulsion pour motiver ses troupes, Popovich détient désormais le nouveau record de la saison, seulement quelques jours après avoir été renvoyé aux vestiaires lors de la rencontre entre les Spurs et les Kings. Ce n’est pas un record all-time étant donné qu’un certain Phil Jackson avait été expulsé après seulement 27 secondes lors d’une rencontre entre les Bulls et les Sixers en 1993, mais c’est quand même pas mal. Et connaissant Pop, il est tout à fait capable de battre Philou un jour dans cette catégorie. Au fait, il a foutu quoi pour se faire virer si rapidement ? D’après les rumeurs, il aurait passé un pari avec Manu Ginobili quelques heures avant la rencontre, histoire de délirer un peu en cette fin de saison assez moyenne de la part de San Antonio. Le pari ? Prendre un carton rouge dans la première minute du match. Malheureusement pour Pop, il a échoué à quelques secondes près. Non, plus sérieusement, Popovich n’a pas du tout apprécié un non-call sur une action impliquant LaMarcus Aldridge et Paul Millsap. Temps-mort, gueulante avec l’arbitre, deux fautes techniques coup sur coup, direction les vestiaires. Boom.

Bon, derrière, les Spurs ont quand même pris cher du côté de la Mile High City. Sans Pop, l’équipe de San Antonio s’est inclinée 113-85 sur le parquet de Denver, tombant ainsi à la huitième place de la Conférence Ouest avec un bilan de 45 victoires pour 34 défaites. Un résultat forcément décevant pour les Texans à l’approche des Playoffs, surtout contre un adversaire potentiel au premier tour. Et puis cette défaite confirme la mauvaise dynamique actuelle de la bande à LaMarcus Aldridge, puisqu’elle correspond au cinquième revers sur les huit derniers matchs. Pas idéal à une dizaine de jours du début des hostilités. Mais malgré tout ça, Gregg Popovich n’a heureusement pas perdu son sens de humour. Après la rencontre, le coach des Spurs s’est incrusté dans la conférence de presse de son copain Mike Malone, l’entraîneur des Nuggets, pour un échange aussi rapide que sympathique. Les deux coachs ont commencé à discuter de cette fameuse expulsion en 63 secondes et Popovich en a profité pour amuser la galerie comme il sait si bien le faire.

« Tu es sérieux (à propos de l’expulsion en 63 secondes) ? Cette personne a dû frapper quelqu’un. Quelqu’un a été frappé ce soir ? Quelqu’un a été insulté ? Wow ! »

Vous l’avez compris, Gregg Popovich a fait la totale la nuit dernière et c’est pour ça qu’on l’aime. Embrouille avec les arbitres, expulsion express, délire en conférence de presse, il y avait tout. Ne change jamais Pop. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top