Timberwolves

Réaliste, Jimmy Butler est prêt à se faire huer à balle : déplacement tendu à Minnesota ce samedi

Jimmy Butler

il adore ça, c’est sûr.

Source image : NBA League Pass

Transféré à Philadelphie en novembre dernier, Jimmy Butler s’apprête à rejouer pour la première fois dans le Minnesota ce week-end. Un déplacement qui devrait sentir bon l’animosité et les huées en permanence.

S’il y a bien un joueur qui a récemment quitté sa franchise et n’a pas vraiment fait les choses de manière propre, c’est Jimmy Buckets. L’arrière, qui pensait peut-être faire son trou chez les Wolves, n’a clairement pas imaginé d’avenir long-terme aux côtés de Karl-Anthony Towns et a demandé à son management de le transférer… à quelques jours du début du camp d’entraînement des siens. Un timing proche du coup de pute, honnêtement, mais qui respecte les droits de Butler en tant que joueur proche du level superstar. La suite on la connaît, Jimmy va embrouiller l’entraînement des siens en jouant avec des plots, il va se pointer à quelques matchs en faisant le boulot tête baissée, attendant que sa prière soit exaucée. Mi-novembre, alléluia. Les Sixers acceptent de récupérer la forte-tête des Wolves, et on tourne définitivement une page dans le Minnesota. Un divorce qui a été aussi rapide que brutal, pour des fans n’ayant probablement pas tout pardonné à Butler. Que ce soit dans la manière, le timing, l’attitude et tout ce qui va avec, Jimmy est la cible de reproches compréhensibles. Certes, bizness is bizness comme on dit là-bas, mais il y a une façon de faire. Et nombreux sont ceux qui affirment que le manque de respect a été total de la part du joueur, qui va justement revenir dans la région dans quelques heures. En effet, les Sixers sont en déplacement dans le Minnesota, et Buckets est attendu dans le cinq majeur de Philadelphie. Quel accueil va-t-il recevoir au Target Center, où il fût encore récemment applaudi pour ses exploits dans le money-time…?

“Ils vont me huer, c’est sûr. Mais je me huerais aussi si j’étais à leur place, je ne vais pas vous mentir.

J’adore ça. J’adore, vraiment. Qui veut être aimé en permanence…?

C’est ok, ça me va. Je n’ai pas besoin de l’adoration de tout le monde. Je sais qui je suis, et je sais comment je fonctionne. Je sais pour qui mon coeur bat. Les gens diront que je suis ainsi ou ainsi, mais personne ne sait vraiment cela si ce n’est le groupe qui m’entoure au quotidien. Demandez-leur, ils vous diront les choses différemment.”

Il manque une seule chose pour que cette rencontre soit immanquable, un enjeu. Certes, il y a toute l’animosité des fans, ainsi que de nombreux coéquipiers qui vont vouloir montrer à Jimmy que la vie est bien meilleure sans lui. Mais les Sixers sont la seule équipe ayant vraiment quelque chose à jouer ce samedi. La bataille pour les Playoffs est déjà perdue côté Wolves, donc il y a de l’ego et de la fierté en jeu. Mais pour Philadelphie ? C’est autre chose. Il sera intéressant de voir quels joueurs des Sixers seront mis de côté pour la rencontre… On parle déjà d’un Embiid mis sur le banc, histoire qu’il sorte le popcorn et se régale devant la mixtape de son coéquipier. Mais on sait aussi que Joel n’a pas vraiment Karl-Anthony Towns dans son coeur, lui qu’il a souvent châtié sur les réseaux sociaux après chaque confrontation face au chaton des Wolves. Ce qu’on va évidemment regarder avec un zoom tout particulier, c’est l’approche de Jimmy sur la rencontre. Quel est le but ? Faire un carton individuel ? Ou bien assurer une très large victoire en étant altruiste ? Les deux scénarios sont possibles, et un combiné des deux n’est pas à laisser de côté. Mais attention cependant au retour de flammes. Si Buckets se foire et Minnesota l’emporte, même pour 24h, les hommes de Ryan Saunders pourront brandir quelques malheureux majeurs.

Vous savez déjà quel match regarder ce weekend ! Minnesota – Philadelphie, c’est un must see TV pour le niveau de dramaturgie offert par le retour de Jimmy Butler dans la région.

Source : NY Times

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top