Hawks

Trae Young a calmé les Sixers : match monstrueux, tir de la gagne… rookie de l’année ou non, ce gamin pue le talent

Match de dingue que se sont livrés Sixers et Hawks cette nuit à la State Farm Arena d’Atlanta. Et trois jours après le Jazz ? Eh bien c’est cette fois-ci Philadelphie qui vient perdre en Géorgie. Les volatiles peuvent d’ailleurs dire merci à Trae Young, qui aura fait la totale à la troupe de Brett Brown. 

On savait que ce match risquait d’être bien croustillant. Deux équipes au style spectaculaire, qui favorisent un jeu hyper offensif en laissant des boulevards en défense, ça ne pouvait que donner du gros chiffre. Mais véritablement, on est entré dans ce match à partir de ce fait de jeu… qui se passe de commentaires.

Non, vous ne rêvez pas, c’est bien Boban Marjanovic qui marque un trois-points dans le corner, son premier en carrière. Au passage, on se permettra de remarquer qu’il l’a inscrit avant Ben Simmons, qui est toujours dans la salle d’attente. Cette rencontre, aux faux airs de All-Star Game (41-34 après 12 min, 74-68 à la mi-temps..), a suivi le même rythme de bout en bout. Tu marques ? Alors je marque aussi et ainsi de suite, à croire que les mecs auraient pu scorer jusqu’à 6h du matin. Mais la décision a finalement tourné à l’avantage des Hawks. Pourquoi ? La réponse en images.

Trois secondes à jouer, un bon chieur défensif comme Jimmy Butler sur le dos, tu fonces vers le panier où t’attend Joel Embiid, un petit floater et c’est dans la poche. BORDEL DE MERDE ! Qu’est ce que c’est que ce gamin-là ? Oubliez donc les comparaisons avec Luka Doncic, le Rookie of the year etc.. 32 points, 11 passes, 6 rebonds contre l’une des meilleures équipes du pays, et c’est loin d’être sa première mixtape de la saison.  Est-ce-qu’il mérite d’être ROY ? Peut-être. Est-ce qu’il le sera ? Peut-être pas mais l’important est ailleurs. Les Hawks se sont trouvés un joueur taille patron pour revenir sur le devant de la scène et c’est un putain de rookie. Imaginez s’il poursuit sur cette voie et qu’ils récupèrent un autre alien à la draft… Cette nuit en tout cas ? Il y avait quand même Ben Simmons, Jimmy Butler, Joel Embiid et Tobias Harris à se coltiner toute la soirée et pourtant ce sont bien les coucous et leurs jeunes chef de bande qui vont se coucher avec la win.

Les Hawks ont encore sali leur beau tank et c’est la faute à Trae Young. Bon, vous nous pardonnerez si l’on n’ parle pas trop du reste des joueurs présents mais on a pris chaud en même temps que le rookie cette nuit. Sky is the limit pour cette jeune équipe d’Atlanta et cela passera forcément par un meneur à bouclette. Vous êtes prévenus.

Boxscore Hawks vs Sixers

Boxscore Sixers vs Hawks

1 Comment

1 Comment

  1. Arnaud Poulpy Mouilly Mouilly

    24 mars 2019 à 10 h 22 min at 10 h 22 min

    Heureux de voir ce petit gars assurer ! Steve Nash 2.0, j’adore !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top