Los Angeles Clippers

Lou Williams remercie… Allen Iverson pour son succès en tant que remplaçant : grâce à The Answer, il a trouvé la réponse à ses questions

Lou Williams Clippers

Merci AI !

Source image : NBA League Pass

Dans la nuit de lundi à mardi, Lou Williams est rentré dans l’histoire de la NBA en devenant le remplaçant le plus prolifique de l’histoire. Un vrai exploit pour celui qui a passé une très grande partie de sa carrière dans un rôle de sixième homme. Un rôle qu’il a accueilli les bras ouverts grâce notamment à un certain Allen Iverson.

Mais que vient foutre Allen Iverson dans cette histoire ? Ne bougez pas, on vous explique tout. Sélectionné en 45ème position de la Draft 2005 par les Sixers, Lou Williams débarque dans la franchise de The Answer, qui était au top de son jeu à l’époque. Après deux premières années à tourner des serviettes, Lou devient un membre important du banc de Philly lors de la campagne 2007-2008, durant laquelle il tourne à 11,5 points et 3,2 caviars de moyenne en l’espace de 23,3 minutes de jeu. Cette saison-là, Iverson n’évolue plus aux Sixers puisqu’il a été envoyé du côté de Denver en décembre 2006. Williams doit cependant patienter pour enfin démarrer une rencontre NBA. Sa première titularisation ? C’était le 28 octobre 2009, lors du match d’ouverture de la saison entre Philadelphia et Orlando. Auteur de 18 points ce soir-là, Lou réalise une première perf prometteuse dans son nouveau rôle et s’impose dans le cinq des Sixers au cours de la saison, jusqu’à cette blessure à la mâchoire fin novembre. Un coup d’arrêt, ponctué par le retour d’Allen Iverson dans la ville de l’amour fraternel quelques jours plus tard. Ce concours de circonstances a relégué Williams sur le banc. Mais selon le principal intéressé, c’était un mal pour un bien.

« Iverson est la raison pour laquelle je suis devenu un joueur qui sort du banc. Quand il est revenu à Philly, j’étais dans une très bonne phase mais je me suis blessé quand il est arrivé. Il a eu le poste de titulaire. Cela m’a consolidé en tant que role player. Mais pour lui, comme il était un Hall of Famer et un joueur de calibre MVP, je ne m’attendais pas à ce qu’il accepte un rôle de remplaçant comme ça. »

En effet, The Answer n’a jamais accepté d’être remplaçant contrairement à Lou, qui a pris ce rôle à cœur jusqu’à devenir le meilleur marqueur de l’histoire pour un joueur en sortie de banc. C’est assez ironique de voir un gars possédant une mentalité complètement différente être à l’origine du parcours de Williams. Selon le joueur des Clippers, il ne serait même plus en NBA à l’heure actuelle s’il n’avait pas décidé de prendre cette voie et endosser le costume de remplaçant de luxe. C’est un peu ce qui est arrivé à Iverson d’ailleurs. Lou Williams avoue que ce n’était pas facile comme transition, mais il a estimé que c’était la meilleure chose à faire pour lui dans sa carrière. Et il a eu raison car aujourd’hui, il est récompensé.

« Si vous voulez faire partie d’une équipe et que vous êtes un joueur d’équipe, vous acceptez le rôle. On entend toujours ces clichés du genre ‘je vais faire tout ce que je peux pour aider l’équipe à gagner’. On m’a mis dans cette position. Je devais assumer. […] J’ai toujours voulu qu’on se souvienne de moi comme un joueur d’équipe et non comme une personne égoïste. »

On peut dire que c’est réussi. Aujourd’hui, Lou Williams est le symbole du joueur d’équipe qui embrasse le rôle de remplaçant, dans lequel il brille particulièrement depuis des années et des années. Un modèle à suivre.

Source : The Undefeated

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top