Hawks

Vince Carter est plutôt parti pour jouer une saison de plus : c’est quoi l’objectif Vincent, jouer avec tes petits-enfants ?

old man

Ci-joint une photo de l’un des premiers coéquipiers de Vince.

Source image : videoblocks.com

A l’heure où certains joueurs NBA connaissent le début de leur déclin peu après la trentaine, à l’heure où d’anciens NBAers d’une quarantaine d’années galèrent à choisir entre une carrière de consultant aigri ou une nouvelle relation avec l’alcool, Vince Carter, lui, est bien loin de tout ça. A désormais 42 ans et voyant ses collègues Dirk Nowitzki ou Dwyane Wade entamer leur dernier tour de piste, Vinsanity semble pour sa part plutôt parti pour enchaîner une saison de plus dans la Grande Ligue. Ce serait sa 22ème. Wow.

Pourquoi s’arrêter lorsque l’on se sent encore fringant ? Pourquoi faire comme tout le monde alors que justement on ne l’est pas ? Et pourquoi tirer un trait sur un jeu qui a rempli deux tiers des cases de votre vie alors que vous avez encore les moyens de vous éclater un peu ? Voilà le genre de questions que Vince Carter doit se poser en ce moment, des réponses auxquelles il trouve d’ailleurs rapidement des réponses puisque le principal intéressé à tout simplement déclaré jeudi sur ESPN qu’il ne se sentait pas spécialement prêt à ranger ses sneakers…

« Je pense que je pourrais pousser encore une saison de plus. En général, à la fin de chaque saison, je check mon corps de haut en bas pour voir comment je me sens. Et bien sûr que c’est une bonne chose quand le téléphone sonne et qu’une équipe se montre intéressée. Personnellement ? Je pense que je pourrais en faire une de plus alors… pourquoi pas ? »

C’est donc officiel, à défaut d’une signature Vince Carter a envie de faire durer le plaisir, probablement surpris de voir qu’il est encore capable d’apporter autant alors qu’il a soufflé ses 42 bougies en janvier. Véritable patron de vestiaire à Atlanta, Air Canada a non seulement augmenté sa moyenne de points par rapport à la saison passée (7,1 points) mais il peut également targuer d’envoyer… sa meilleure moyenne en carrière du parking avec plus de 40% de ses tirs convertis. Rajoutez à cela une défense toujours étouffante et bien supérieure à la majorité des joueurs de la Ligue, rajoutez à cela un hang-time encore bien présent et une aura assez inégalable en NBA et vous obtenez le cocktail du vétéran parfait. Si Vincent Cartier repartait pour un tour ? Il dépasserait Dikembe Mutombo pour devenir le troisième joueur le plus âgé de toute l’histoire de la ligue, devancé seulement par les vénérables Kevin Willis et Robert Parish, ainsi que le légendaire Nat Hickey, légende de ABA ayant évolué jusqu’à l’âge canonique de… 45 ans et 363 jours, alors que le record all-time dans le monde du basket appartient toujours à Alexandre de TrashTalk, toujours fringant rédacteur et auteur alors qu’il frise les 90 balais.

Ce que nous montre en tout cas Vince Carter cette année ne nous donne absolument pas envie de le pousser vers la sortie, et les franchises désirant lui offrir une dernière (peut-être pas !) saison pourraient bien être nombreuses cet été. Pour amener de la sagesse, de la propreté dans le jeu, mais également pour… vendre des maillots. Dans tous les cas ici on est unanime, on veut voir Vince une saison de plus et ça tombe bien, puisque le principal intéressé à l’air d’accord avec nous. Et vous savez quoi ? Bah y’a des news qui donnent le smile.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top