Warriors

Andrew Bogut va revenir aux Warriors : deuxième bague en approche pour l’Australien

Andrew Bogut

He is back !

Source image : NBA League Pass

À l’approche des Playoffs, les Warriors se renforcent à l’intérieur et vont enregistrer l’arrivée, ou plutôt le retour, d’Andrew Bogut. Le pivot évoluait depuis une saison en Australie.

Draymond Green, Jonas Jerebko, Jordan Bell, Kevon Looney, DeMarcus Cousins et Damian Jones. Mine de rien, la raquette de Golden State est déjà bien flippante et, avec la signature d’Andrew Bogut, il va désormais falloir être courageux pour oser s’y aventurer. L’Australien va effectivement rejoindre les Warriors après avoir passé une saison dans son pays d’origine, aux Sydney Kings, où il a particulièrement brillé (quasiment 11 points, 12 rebonds, 3 passes et 3 contres de moyenne), remportant notamment les trophées de MVP et de DPOY du championnat. C’est Chris Haynes de chez Yahoo! Sports qui a balancé l’information, hier. Néanmoins, pour des raisons administratives, il va devoir patienter quelques jours avant de rallier les États-Unis.

« D’après Yahoo : Golden State a l’intention de signer Andrew Bogut pour le reste de la saison, après qu’il ait reçu une autorisation de sortie de son équipe australienne. »

Andrew Bogut va ainsi retrouver une franchise qu’il connaît particulièrement bien puisqu’il a évolué durant quatre saisons chez les Warriors, entre 2012 et 2016 (pour des moyennes de 6 points, 8 rebonds et 2 contres). Sans trop d’exagération, on peut dire qu’il est à l’origine du succès actuel de l’équipe puisque son arrivée à Oakland à l’été 2012, en échange de Monta Ellis, a quand même représenté un tournant. Très apprécié du vestiaire, le premier choix de la Draft 2005 connaît très bien les systèmes de Steve Kerr et ne mettra pas longtemps pour (re)prendre ses marques. Sa présence et son expérience feront du bien aux Dubs, en quête de three-peat, dans la dernière ligne droite de l’exercice 2018-19. L’ancien pilier défensif de Golden State (membre de la All-Defensive Second Team en 2015) intéressait également les Celtics et les Sixers mais il a préféré signer dans un environnement qui lui est familier et qui lui offre la meilleure chance de titre. À désormais 34 ans, on ne l’avait plus vu dans la Grande Ligue depuis janvier 2018 et son échec aux Lakers, pour cause de blessures à répétition. En doublure de DeMarcus Cousins, il va toutefois devoir faire ses preuves et se battre avec Jordan Bell, Kevon Looney ou encore Damian Jones (touché aux pectoraux et absent encore un mois) pour gratter ses minutes. C’est en tout cas une super nouvelle que de revoir Bogut, en espérant que, cette fois-ci, son corps le laisse tranquille et que son profil old-school ne lui soit pas trop préjudiciable dans la NBA actuelle.

Après avoir été champion en 2015, l’histoire d’Andrew Bogut avec les Warriors s’était terminée sur une plus mauvaise note un an plus tard, en raison d’une blessure et d’une défaite historique face aux Cavaliers (they blew a 3-1 lead) lors des Finales 2016. L’Australien n’aura, certes, pas le même rôle qu’à cette époque mais ses qualités de passeur et de défenseur seront précieuses pour Golden State. Et on croise les doigts pour qu’il soit -enfin- épargné par les blessures…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top