Lakers

Mauvaise nouvelle pour les Lakers : Lonzo Ball galère dans sa rééducation, absent jusqu’à mi-mars ?

Lonzo Ball

Pas cool pour eux en fait…

Source image : YouTube

Absent des parquets depuis le 21 janvier dernier, Lonzo Ball n’a pas reçu les meilleures nouvelles ce weekend, puisque le meneur des Lakers pourrait en fait revenir un peu plus tard que prévu dans le vestiaire californien.

Ce bruit que vous entendez, c’est probablement celui des fans de Sacramento qui se frottent les mains. Comme on le sait depuis quelques temps maintenant, une incroyable bataille pourrait prendre place entre Kings, Lakers et Clippers sur cette fin de saison, afin de décrocher le huitième ticket qualificatif pour les Playoffs. Du coup, chaque fois qu’une mauvaise nouvelle arrive chez l’autre, c’est la régalade en face. Il y a environ un mois, Lonzo Ball se blessait à la cheville et devait quitter les siens. Diagnostic initial ? Maximum 6 semaines, donc un retour prévu pour début-mars si tout se passe comme prévu. Le problème, c’est que tout ne se passe pas vraiment comme prévu dans la cité des anges ces derniers temps, et la rééducation de Lonzo a été apparemment touchée par ce mauvais karma. En effet, une douleur osseuse au niveau de la cheville empêcherait Ball de progresser normalement dans son comeback, et ce sont les récents exercices effectués avec le staff médical californien qui ont fait grimacer pas mal de monde. Ainsi, même si on attendra de nouvelles updates dans les jours à venir, le fils de LaVar pourrait en fait revenir plutôt vers la mi-mars, ce qui imposerait aux Lakers de devoir encore tenir sans leur meneur dans cette folle course aux Playoffs. Un peu plus de LeBron, un peu plus de Rajon Rondo, un peu plus de Brandon Ingram, des créateurs qui vont devoir retrousser leurs manches et prendre le relais pendant encore trois bonnes semaines.

Maintenant, si le trio mentionné à l’instant est largement capable d’assurer le ball handling en l’absence de Lonzo, impossible de pouvoir compter autant sur eux en défense. Certes, l’odeur des Playoffs arrive, donc LeBron va peut-être se mettre à défendre pour la troisième fois de la saison, mais l’excellent travail réalisé par Ball en pression tout-terrain sur les meneurs adverses ne pourra pas être remplacé de sitôt. Et cela se sent, par moment, dans les résultats des Angelinos. On a notamment vu quelques extérieurs se faire plaisir récemment, profitant des errances des défenseurs de Luke Walton. Mais plus qu’une histoire de défense ou de distribution, c’est même le bilan global des Lakers qui tire la gueule lorsque Lonzo est absent. Dix matchs sans Ball cette saison, sept défaites, bonjour tristesse. Alors certes, soyons précis et minutieux jusqu’au bout, il y a eu des rencontres parmi elles qui voyaient LeBron être également absent, donc on ne peut pas tout mettre sur les épaules du kid formé à UCLA. Mais défensivement et dans la fluidité du jeu, dans l’intensité athlétique et le rythme imposé, l’absence de Lonzo se ressent à Los Angeles. Une réalité face à laquelle Walton va devoir faire face avec détermination et différentes solutions, car les Lakers ne peuvent se permettre de rater les Playoffs… surtout si c’est pour voir Sacramento leur passer devant au buzzer.

Ce n’est pas demain que Lonzo Ball va revenir pour aider son équipe à remonter dans la Conférence Ouest. La bonne nouvelle, c’est qu’on va avoir droit à une grosse dose de LeBron pas content. La mauvaise nouvelle, c’est que même avec ça, pas sûr que la défense des Lakers tienne régulièrement, comme viennent de le prouver les Pelicans.

Source : Los Angeles Times

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top