Kings

Buddy Hield « parierait sa maison que les Kings iront en Playoffs » : nous on parie notre maison que c’est risqué de parier sa maison

Buddy Hield

Pas tellement risqué finalement, surtout quand t’as les moyens d’en acheter une douzaine d’autres.

Source image : YouTube

A désormais 24 matchs de la fin de leur saison régulière, les Kings sont plus que jamais dans la course aux Playoffs, et cette introduction pourrait également être la conclusion de cet article tant l’info est incroyable. Quatorze ans que la franchise californienne n’a pas mis les pieds en postseason, un record depuis de… 38 wins en régulière, et donc autant de raisons qui nous donnent bien envie de nous hyper en mode Kings…

30-28 au 22 février, et l’on ne parle pas ici du score du premier quart-temps des Kings face aux Warriors cette nuit mais bien… du bilan de la franchise. Un match et demi de retard sur des Clippers aux objectifs flous, et surtout le souffle flippant du voisin angelino dans la nuque, voilà où on en est aujourd’hui. Qu’on se le dise, les Playoffs 2019 sont grandement atteignables pour Sacramento, qui s’est d’ailleurs renforcé en ce sens à la trade deadline (arrivée d’Harrison Barnes). Qu’on se le dise aussi, rien ne sera offert aux hommes de Dave Joerger, passés en quelques mois de la victime dont on aimait se moquer à l’une des équipes les plus kiffantes à voir jouer. Y’a de la jeunesse, de vraies fusées, de vrais snipers, un public qui a enfin l’opportunité de montrer qu’il reste l’un des plus chauds de tout le pays, bref une multitude de bonnes raisons d’y croire. Quelques heurs avant l’honorable défaite la nuit dernière face aux Warriors, plusieurs joueurs ont pu prendre la parole et s’exprimer à propos de cet objectif de Playoffs, inattendu il est vrai, mais désormais bien réel :

En ce qui nous concerne, on doit juste rester concentrés. Nous n’avons pas joué assez depuis la coupure (du All-Star Weekend, ndlr) pour pouvoir tirer quelconque conclusion. Mais sans jouer les spoilers, on est clairement dans un objectif de Playoffs. – De’Aaron Fox

Jouer des Playoffs peut signifier beaucoup de choses. Je me souviens de mes premiers (avec les Warriors, ndlr), de ce que ça représente pour une équipe, de voir cette envie collective de vaincre, de comprendre ce que ça fait de jouer contre l’élite. Aujourd’hui si vous regardez à l’Ouest, tout le monde se bat pour un spot en Playoffs (euh pas tout à fait, ndlr), tous les matchs veulent dire quelque chose et ça en revient toujours à la manière avec laquelle nous sommes prêts ou non à jouer ces matchs – Harrison Barnes

Ils peuvent désormais passer un vrai palier et c’est une superbe manière de progresser. C’est une expérience magnifique et c’est d’ailleurs pour ça que tout le monde est surmotivé ici, à l’idée de faire partie de cette course finale. – Vlade Divac

Pour la franchise, les fans et toute la ville, je pense que ce serait énorme d’être de retourner en Playoffs, de sentir cette énergie, et le groupe se nourrit de cela. Perso je suis très confiant, je parierais même ma maison (sur la qualification des Kings en Playoffs)… même si c’est vrai que j’ai assez d’argent pour m’en payer une autre. – Buddy Hield

La conclusion est unanime, le ventre mou c’est pour les autres et c’est bien une place en Playoffs que les Kings vont tenter d’aller décrocher, une bien belle surprise lorsque l’on a en tête les quinze dernières années de la franchise et même les projections de la saison en cours il y encore moins de quatre mois… Le calendrier des Kings étudié, disponible ici, on peut d’ailleurs se rendre compte qu’une bonne moitié des matchs restant est largement dans les cordes du squad de Joerger et qu’il faudra « simplement » gérer le retour d’un LeBron James en mode cyborg, pas une mince affaire mais toujours possible au vu de la formidable saison lâchée pour le moment par cette bande de tarés.

Alors, on y croit ou on y croit pas ? Ici on évitera juste de parier la baraque, pas forcément parce que l’on n’y croit pas mais surtout parce que l’idée de retourner vivre chez maman ne nous emballe pas plus que ça. Allez, rendez-vous dans deux petits mois pour savoir si oui ou non Buddy Hield aura besoin des services de Stéphane Plazza.

1 Comment

1 Comment

  1. killerdescore

    15 avril 2019 à 15 h 07 min at 15 h 07 min

    Du coup il va la donner à qui sa maison ?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top