All-Star Weekend

Joe Harris tape Steph Curry en finale et remporte le Three-Points Contest : dégaine de bûcheron + adresse du parking, ça matche

Deuxième concours de la soirée, l’heure pour Charlotte de laisser place aux tueurs. Dix poignets connus et reconnus, dix hommes bien décidés à succéder à Devin Booker, vainqueur l’an passé et d’ailleurs présent cette nuit pour tenter le back-to-back, pas le même genre que celui des Warriors mais back-to-back quand même.

Devin Booker donc, mais aussi Seth Curry, son MVP de frère, Khris Middleton, le régional de l’étape Kemba Walker, le brontausaure Dirk Nowitzki, Danny Green, Damian Lillard, Buddy Hield et Joe Harris, voilà pour le plateau qui s’était donné rendez-vous pour le grand ball-trap annuel de la NBA. Plutôt pas mal, et en même temps il eût été étonnant de voir Joakim Noah, Ben Simmons, Michael Kidd-Gilchrist ou Hassan Whiteside participer à ce concours. Une dernière phrase qui permet d’ailleurs de vous faire apprécier l’utilisation du passé antérieur, mais qui permet aussi de rappeler que le pivot du Heat n’a toujours pas le niveau All-Star. Passons toutefois sur les attaques aussi méchantes que gratuites, et en avant Guingamp pour le résumé rapide du concours :

Premier tour :

  • Joe Harris : 25 points, barbe soyeuse et optimisation parfaite des money-balls et money-racks. Money money money, in the rich man’s world.
  • Kemba Walker : 15 points, chaud patate sur le troisième rack épicétou. Tu peux rentrer chez toi Kemba, ça te coûtera pas cher en transport.
  • Khris Middleton : 11 points, et à ce moment-là on a presque envie de croire qu’on pourrait gagner nous-même ce concours.
  • Seth Curry : 16 points, c’est officiel les lettres du prénom ne sont pas dans le bon ordre.
  • Damian Lillard : 17 points, merci la prière au buzzer, en même temps on connait le garçon.
  • Buddy Hield : 26 points, et dire qu’il y a encore un an il faisait des 26/100.
  • Danny Green : 23 points, crête toujours aussi moche mais poignet tellement réglé.
  • Dirk Nowitzki : 17 points, le temps de terminer tous les racks, mais deux horribles sauciflards déjà rentrés dans la légende. C’est où le cœur sur le clavier déjà ?
  • Stephen Curry : 27 points, dix buckets de suite pour finir le round, toujours aussi énervant.
  • Devin Booker : 23 points, mais fallait juste commencer le concours un peu plus tôt, seizième défaite de suite pour les Suns.

Finale :

  • Joe Harris : 26 points, un round fini en trombe, ça va faire mal si les Nets font la même en mars.
  • Buddy Hield : 19 points, ça craque au plus mauvais moment, on espère que ça n’arrivera pas aux Kings en mars.
  • Stephen Curry : 24 points, une série de neuf de suite pour commencer mais une défaite sur le fil, on se croirait en 2016.

Victoire finale donc pour Joe Harris à l’issue d’un concours qui aura surtout vu le vénérable Dirk Nowitzki tirer sa révérence et les frères Curry se faire saucer par un mec sorti tout droit de l’Amour est dans le pré. Parce que c’est ça aussi le All-Star Weekend, faire la nique aux préjugés et offrir de belles surprises. manquerait plus que ça défende la nuit prochaine et on ne répondra plus de rien.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top