Pelicans

La réussite sourit enfin à Jahlil Okafor en Louisiane : Anthony Davis laisse les Pelicans entre de bonnes mains

Jahlil Okafor

Ça fait au moins une personne de la franchise qui se réjouit du prochain départ du Unibrow loin de la Nouvelle-Orléans.

Source image : nba league pass

Alors que l’on pensait Jahlil Okafor grillé pour jouer en NBA il y a encore quelques semaines, voilà qu’il se met à enchaîner les belles performances depuis la blessure d’Anthony Davis. Une opportunité que le pivot a su saisir et qui pourrait se prolonger si le mono-sourcil venait à être transféré d’ici le 7 février.

Dire que Jahlil Okafor revient de loin serait un euphémisme de proportion épique. Sélectionné par les Sixers en troisième position lors de la Draft 2015, l’intérieur n’a jamais confirmé les espoirs nés durant son passage à l’université de Duke au cours des deux saisons qu’il a passé en Pennsylvanie. Mis à l’écart par Brett Brown, il sera transféré chez les Nets qui espéraient le relancer mais son manque d’implication lui vaudra là encore de finir placardisé. Brooklyn ne prolongera donc pas l’aventure et Jahlil atterrira à la Nouvelle-Orléans dans ce qui était considéré comme sa dernière chance pour prouver qu’il avait sa place en NBA. Jusqu’à il y a peu, l’expérience n’était pas considérée comme très concluante et le joueur de 23 ans peinait à s’imposer en tant que doublure d’Anthony Davis. Toutefois, les choses ont soudainement basculées lorsque le mono-sourcil s’est blessé à un doigt durant un déplacement à Portland il y a moins de deux semaines.

En effet, Alvin Gentry a décidé de donner sa chance à Okafor pour assurer l’intérim au sein d’une raquette dépeuplée et le garçon a immédiatement saisi cette opportunité en posant un joli double-double face à Memphis. Depuis, il n’a pas le moins du monde baissé de régime puisqu’il tourne sur les cinq derniers matchs à 20 points, 10,5 rebonds et 2,3 contres de moyenne avec une réussite au tir de 69,2%. Typiquement le genre de performances qui peuvent lui permettre de prétendre à un rôle de starter dans pas mal d’équipes au sein de la ligue mais pas aux Pelicans se dit-on sur le moment car AD finira bien par revenir et dans ce cas, aucune discussion ne peut avoir lieu sur le nom du pivot titulaire. Sauf que ce filou de Davis vient de demander son transfert au management de la franchise de Louisiane et pourrait donc faire ses valises d’ici la trade deadline du 7 février. Si cette hypothèse se réalise, Jahlil disposera d’un boulevard au poste 5 et pourra continuer à bénéficier d’un gros temps de jeu pour se montrer. Un scénario dont il n’avait probablement pas rêvé lui-même tant il paraissait improbable il y a encore quelques jours. Une chose est désormais certaine, c’est qu’on continuera de le voir sur les parquets l’année prochaine puisque New Orleans dispose dans son contrat d’une team option à hauteur de 1,7 million de dollars qui sera évidement levée. Difficile de croire qu’il y a moins de deux semaines, nous avions des raisons d’en douter.

Jahlil Okafor vit peut-être les moments les plus importants de sa carrière et il doit certainement prier pour voir les Lakers une équipe finaliser un deal avec les Pelicans pour récupérer Anthony Davis avant la trade deadline. Quand on dit que tout peut aller très vite en NBA…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top