Celtics

Boston ne serait pas la priorité pour Anthony Davis : la raison, pas sûr que Kyrie Irving prolonge…

Kyrie Irving
Source image : NBA League Pass

Vous aimez les rumeurs autour d’Anthony Davis ? Ouais, non, tant pis. On parle aux copains de Boston ici, qui ne vont peut-être pas trop apprécier le dernier bruit de couloir venant de chez Yahoo Sports…

Chris Haynes au rapport ! L’ex-journaliste de chez ESPN, aujourd’hui passé chez le concurrent en Y, est au coeur de plusieurs affaires et essaye de se faire une place parmi les mastodontes de la breaking news NBA que sont Adrian Wojnarowksi (ESPN), Shams Charania (The Athletic), et Marc Stein (New York Times). Un travail de longue haleine, qui demande parfois quelques coups culottés pouvant faire strike. Récemment, on a vu le reporter nous indiquer que le camp de LeBron mettait sous pression le management des Lakers afin de virer Luke Walton, en attendant que cela se confirme peut-être par la suite. Toujours pas de bruit concret concernant l’entraîneur de Los Angeles, la priorité est désormais donnée à AD et sa possible venue dans la cité des anges. Le problème, c’est qu’un des obstacles à ce beau projet se nomme Boston, et la franchise la plus titrée de l’histoire de la NBA possède de nombreuses pièces pouvant attirer les Pelicans cet été. Jeunes joueurs de talent, choix de Draft à gogo, Conférence Est open-bar pour Davis, ça en fait des cases de cochées. Cependant, tout n’est pas… vert sur le dossier des Celtics, et c’est Haynes qui l’a justement rapporté dans son dernier dossier dédié à la demande de transfert d’Anthony Davis. Apparemment, le doute autour de la prolongation contractuelle de Kyrie Irving cet été serait un potentiel caillou dans la chaussure de l’intérieur. Comme on va le développer plus bas, il est clair que l’ambiance n’est pas la plus funky au monde en ce moment entre le meneur et sa franchise, mais il peut s’en passer des choses entre aujourd’hui et le 1er juillet prochain. Il n’empêche que, rumeur infondée ou pas, le reporter de Yahoo Sports avance cette affirmation sans trop douter.

Concernant les préférences d’Anthony Davis, Boston ne serait apparemment pas dans le haut de son panier, selon plusieurs sources. Il y a une incertitude grandissante concernant la prolongation contractuelle de Kyrie Irving chez les Celtics, même après avoir annoncé avant la saison qu’il resterait à Boston.

La prolongation de Kyrie Irving, tiens donc. C’est elle qui, de base, bloque toute tentative de transfert pour récupérer Anthony Davis actuellement côté Celtics. Car oui, pour rappel, en ayant un meneur vivant sa saison sous contrat designated, Boston ne peut en avoir un second dans le même effectif, ce que représente AD. La maison verte est donc techniquement obligée d’attendre juillet prochain, afin qu’Irving signe un nouveau deal avec son équipe, ne possède plus l’étiquette designated, et permette alors au management de Boston de faire all-in sur le dossier Anthony Davis via un transfert. Mais alors pourquoi douter de Kyrie ? Pourquoi un garçon comme lui, qui réalise une pure campagne avec le maillot vert et a affirmé vouloir prolonger cet été, retournerait subitement sa veste ? C’est là que la réalité du business prend le dessus. Les paroles d’octobre, aussi belles soient-elles, ne sont jamais vraiment actées pour le mois de juillet suivant. Il peut se passer une multitude de choses. Comme quoi ? Comme une ambiance moyenne dans le vestiaire, des jeunes qui remettent en cause le leadership de Kyrie, un GM qui fait la pince dans sa distribution de contrats, des vétérans qui vont être payés cher et voudront leur part du gâteau, puis une désillusion en Playoffs. Pour le moment, plusieurs de ces cases ont été cochées, et il pourrait y en avoir d’autres par la suite. La saison des Celtics et l’image véhiculée par Irving n’indique rien d’ultra-confiant, malgré les propos tenus par le meneur. Oui, prolonger à Boston serait la décision la plus logique à prendre, mais Kyrie tiendra-t-il le même discours dans six mois, quel que soit le bilan final de sa franchise cette saison…?

Le doute existe, et par ce simple doute, on peut penser que l’avenir ne sera pas aussi doré que prévu à Boston. Sans certitude, Anthony Davis peut estimer qu’il se retrouvera une nouvelle fois esseulé, sans All-Star à ses côtés, ce qui le déchaufferait pas mal et lui ouvrirait la porte pour une free agency absolument folle en 2020. Kyrie, à toi de jouer : pick up the phone.

Source : Yahoo Sports

1 Comment

1 Comment

  1. UnPoisson

    29 janvier 2019 à 9 h 30 min at 9 h 30 min

    J’y crois absolument pas.

    Les déclarations d’Irving et son attitude sur le terrain ne laisse rien paraître d’un retournement de veste.
    La seule chose qui fait que Kyrie pourrait bouger serai Ainge qui refuse de lui mettre un gros contrat ce qui serai clairement une décision stupide, car un Irving dans une équipe qui veut un titre, ça peut toujours servir (Lebron peut se gratter en 2016 si kyrie ne fait pas les games 5,6,7 de sa vie)

    Et qu’on vienne pas me parler de Rozier, je l’aime bien hein, mais Kyrie a un Rozier dans chaque doigt.

    Ah oui au passage, Anthony Davis va être transféré donc il ira là où sa convient à son GM, et Boston a clairement de quoi convaincre. (Même si ils auraient tout intérêt à la bouger avant cet été…)

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top