Magic

Terry Rozier intéresse Orlando : un spot de titulaire pour le meilleur ami d’Eric Bledsoe ?

terry rozier
Source image : NBA League Pass

Alors que la trade deadline du 7 février approche à grands pas, les rumeurs s’intensifient à Boston et c’est donc sur Terry Rozier que les jumelles sont pointées. Le meneur pourrait faire ses valises prochainement.

Ce n’est un secret pour personne. Lorsqu’on voit l’évolution de Rozier, la saison mi-figue mi-Guinness des Celtics, la situation contractuelle du joueur, le timing actuel et les franchises en manque d’options à la mène, il faut s’attendre à ce genre de news. C’est un peu comme filer de la farine et de l’eau à un boulanger, tout ça proche d’un four, et se demander si le type ne va pas nous sortir une baguette, potentiellement. Et bien pareil à Boston en ce moment, les rumeurs vont bon train et Danny Ainge se frotte déjà les mains. En effet, le décisionnaire du Massachusetts sait que la deadline arrive et que le jeune Terry intéresse du monde. Après des Playoffs 2018 aussi réussis et le désir annoncé d’être titulaire en NBA, Rozier est sur les tablettes de pas mal de monde. Et pas forcément des équipes qui n’ont rien au poste 1, d’autres grosses franchises veulent tenter une expérience avec le joueur en combo-guard, bien plus responsabilisé que sous les ordres de Brad Stevens. C’est donc tout naturellement que Zach Lowe d’ESPN a partagé l’intérêt du Magic et des Suns (duh), concernant le remplaçant principal de Kyrie Irving. Quand on sait que Rozier sera en renégociation contractuelle cet été et qu’il n’a pas envie de se retrouver comme un con ailleurs, il pourrait y avoir pas mal d’animation dans les trois prochaines semaines du joueur.

Les quelques équipes qui manquent de solutions à la mène – principalement Phoenix et Orlando – ont courtisé Rozier. Il est long, il défend dur, il pourrait au minimum se développer comme une sorte de Patrick Beverley, aux côtés d’un joueur dominant balle en main. En suivant ce modèle, il pourrait tout à fait compléter Devin Booker chez les Suns, mais il y a du boulot.

On a parlé d’Orlando dans le titre, évidemment que les Suns sont eux aussi en première ligne. De toute façon, si vous lisez cet article et êtes meneur de jeu dans la vie, vous avez probablement été contactés par ces deux équipes. C’est tellement pauvre à la mène cette saison, chez les Suns et le Magic, que n’importe qui pourrait intégrer le groupe en cours de saison. Ceci étant dit, Rozier n’est pas n’importe qui, et son intégration n’aurait pas aucun impact. On parle quand même d’un garçon qui n’a pas tremblé sur la plus grande des scènes, a montré qu’il était clutch, joue bien des deux côtés du terrain et aurait peut-être simplement besoin d’avoir plus de temps de jeu ailleurs. Orlando, avec son nouveau management, avait décidé de quitter le projet Elfrid Payton, dans sa dernière année de contrat. Et en l’envoyant où ? Beh à Phoenix, pardi. Ce qui n’est pas considéré du tout comme une erreur aujourd’hui, mais il est intéressant de voir que la franchise de Floride se retrouve aujourd’hui en vraie situation de galère à la mène. Reste à voir si le Magic va se donner sur le dossier Scary Terry, et ce que Boston demandera en échange. Car s’il y a bien un boss qui veut transférer une paire de tongs contre un écran plasma et deux PS4, c’est Danny Ainge. Et à l’approche de la deadline, la légende de Boston aiguise ses couteaux pour mieux savoir qui il va potentiellement arnaquer.

Est-ce que les Celtics lâcheront Terry Rozier ? Et qui d’Orlando ou de Phoenix récupérera le meneur ? Affaire à suivre, de très près, dans les prochains jours.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top