Lakers

Kyle Kuzma fait péter son record en carrière face aux Pistons : 41 points à 16/24, LeBron James n’est plus indispensable

Alerte générale, alerte générale, le titre ci-dessus est une vanne, merci de rappeler votre ami parti à l’instant porter plainte ou déverser sa haine façon Henni sur les réseaux. Si on ne peut même plus rire, merci de switcher directement sur Arte ou La Chaîne Parlementaire.

Mais revenons tout de même au basket, puisque vous l’avez lu plus haut, Kyle Kuzma a donc fait péter son career high cette nuit contre Detroit, après avoir salement chauffé lors du troisième quart-temps d’un match dont, soyons sérieux, pas mal de monde se foutait à la base. 41 points au total (dernier record à 38), 22 dans le seul troisième quart, et une double-réponse donnée à ses dirigeants, même s’il n’était pas le plus visé par les déclarations de son coach il y a quelques jours. Une triple-réponse même. 1) je suis bien le chef de la meute en l’absence de LeBron James, 2) on sait gagner des matchs sans LeBron James et 3) oui nos jeunes peuvent se retrousser les manches… en l’absence de LeBron James. Il fallait également confirmer après un premier sursaut face à une drôle d’équipe des Mavs, histoire de capitaliser un peu en attendant le retour du Roi. Et pour cela qui de mieux que Kyle Kuzma, officiel lieutenant de LBJ cette saison (c’est dingue, il ne joue pas et on ne parle que de lui), pour allumer de la grosse mèche face à des Pistons identifiés comme la victime parfaite en raison d’une forme actuelle que l’on qualifiera de cataclysmique.

Les planètes étaient donc alignées et on a eu droit à la fameuse mixtape espérée dans les clans Lakers et Kuzma, de la part d’un mec qui a déjà validé plus de steps en un an et demi que les trois quarts de ses adversaires du jour. Ces derniers qui seront une nouvelle fois passés à travers leurs matchs, histoire d’enchaîner sur une sixième défaite en sept matchs et de voir des Playoffs, pourtant plus qu’accessibles, s’éloigner de plus en plus. Le symbole de cette nouvelle déconvenue ? Blake Griffin, intérieur bondissant sur le CV et… zéro rebond ce soir, une performance à faire passer Brook Lopez pour Wilt Chamberlain. Son collègue dans la peinture ? 2/12 pour Andre Drummond, parce que ce n’est jamais pratique de jouer au basket avec une paire de gants collée aux mimines. Pas le cas de Kyle Kuzma, qui pourra donc rajouter dès aujourd’hui sur son CV le scalp de bien pâles Pistons, avec comme mention « 41 paires de baffes dans la tronche ».

23 ans, 18 points de moyenne pour sa deuxième saison chez les grands et un record désormais pointé à 41, on a connu pire comme début de carrière en NBA. A poursuivre évidemment, même après le retour du King qui se fera probablement un plaisir de lui laisser toute la place nécessaire pour s’exprimer.

stats Pistons stats lakers

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top