Lakers

LeBron James blessé aux adducteurs : frayeur à Los Angeles, le King s’en sortirait pas si mal…

LeBron James
Source image : NBA League Pass

Dans l’impressionnante victoire des Lakers chez les Warriors cette nuit, la soirée entière n’a pas été une partie de plaisir. En effet, LeBron James s’est blessé aux adducteurs, un pépin qui pourrait éloigner le cyborg des parquets pendant quelques temps…

… ou pas ? Difficile à dire, vu qu’on est en sortie de match. Une rencontre remportée par Rajon Rondo et compagnie ce mardi, alors que le numéro 23 quittait son groupe en plein milieu de la seconde mi-temps. Relatons les faits, pour bien tout mettre dans l’ordre. Match entre Lakers et Warriors à l’Oracle Arena, le King démarre bien sa nuit de Noël en faisant la totale version polyvalente. Un double-double à la mi-temps, des passes au bon moment, ça sent la masterclass LBJ option victoire avec le sourire dans une salle hantée. Sauf qu’en milieu de troisième quart-temps, l’ailier va se blesser aux adducteurs en glissant au sol, en train de se battre pour sauver son ballon. Immédiatement, James demande un temps-mort, il sait que quelque chose ne va pas : j’ai entendu un ‘pop’, peut-on lire sur ses lèvres, lorsqu’il rejoint son banc. Et là, autant dire que ça respire avec des pailles McDo dans tout Los Angeles, craignant le pire pour le meilleur joueur au monde qui vient à peine de s’installer dans la cité des anges. Grimaçant et traînant sa jambe en peine, LeBron rejoint le vestiaire et n’en ressortira pas. Les premiers retours, s’ils sont certes rassurants, n’indiquent rien de concret et maintiennent la fanbase des Lakers dans une apnée certaine. On parle, après tout, de l’homme sur qui tout a été misé, un robot qui ne se blesse pas souvent et qui a généralement besoin de 15 minutes sur prise USB pour repartir à l’attaque. Pas cette fois.

Pendant que Rondo et Zubac font la teuf et renvoient les Warriors dans leurs cordes, les rapports initiaux tombent et c’est toute une région qui souffle un coup : plus de peur que de mal, apparemment, le King serait en day-to-day et sera réévalué demain pour obtenir davantage d’informations. Généralement, quand un joueur annonce qu’il a entendu un pop, ce n’est pas bon signe. Mais bon, quand on place généralement et LeBron dans la même phrase, on est déjà dans le faux. Disons simplement que, de manière protocolaire, c’est une IRM qui va être réalisée par James en étant suivi par le staff médical des Lakers, afin de voir quelle est la sévérité de la blessure. Pour rappel, la franchise dirigée par Magic Johnson n’a pas investi en LBJ pour rouler sur la concurrence en janvier. Il faut que l’ailier soit prêt en avril, quand les choses sérieuses commencent, ce qui pourrait imposer du repos forcé pour l’intéressé. Pas vraiment ce qu’il avait en tête, mais en même temps cela peut permettre plusieurs choses. Déjà, l’évolution de son supporting cast, qui a montré de belles choses en son absence. Si ces Lakers ont été évidemment boostés par le côté dos au mur de la situation ce mardi, ils vont devoir apprendre à faire sans LeBron, petit à petit, pour que le niveau global de l’équipe devienne très élevé, quelle que soit la production du bonhomme. Ensuite, un peu de vacances pour le King en faisant attention à ses cannes, lui qui a déjà un kilométrage monstrueux en carrière et va devoir faire attention en soufflant ses 34 bougies cette semaine. Enfin, le test pour Luke Walton, qui a assuré avec ses joueurs à Golden State mais devra montrer qu’il a la poigne suffisante pour tenir quand son homme-à-tout-faire n’est pas là.

Autant d’informations (et d’autres plus importantes à venir) qui nous font dire que le moment le plus crucial de la saison des Lakers se joue peut-être en ce moment : la sévérité de la blessure de LeBron, l’élévation d’un groupe dans la difficulté, un chouette calendrier à venir, si vous êtes de Los Angeles et croyez en qui que ce soit, priez et croisez les doigts. Plus d’infos ce mercredi, en sortie d’IRM.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top