Wizards

Trevor Ariza débarque à Washington, Austin Rivers et Kelly Oubre Jr. à Phoenix : ivres, ils réussissent à boucler un deal

Youtube - NBA 2KTV

La gueule de Trevor en entrant dans le vestiaire des Wizards.

Source image : Youtube - NBA 2KTV

Après un immense cafouillage dans les prénoms, cette nuit, qui aura fait s’effondrer le deal à trois prévu avec les Memphis Grizzlies, les Washington Wizards et les Phoenix Suns sont finalement tombés d’accord : Trevor Ariza file s’installer à la Maison Blanche, pendant que Austin Rivers et Kelly Oubre Jr. font le chemin inverse vers le désert infernal de l’Arizona. Retour sur un trade en sortie de beuverie. 

Vendredi soir, début du week-end. On s’habille bien, on se parfume et on rejoint les potes pour aller au Macumba Night, à deux pas de la Place de la Libération, draguer les « minettes » comme dit souvent Gégé, le patron de la boîte. Et comme d’hab’, on s’en mettra une sévère. Et comme à chaque fois, on confondra des prénoms. Et comme toujours, il y aura ce pote sympa qui raccompagnera tout le monde, avant de se barrer parce qu’on sera trop relou. Vous croyez que tout se passe différemment en NBA. Vous vous trompez lourdement ! La preuve avec la soirée agitée qui a finalement aboutie au trade impliquant Trevor Ariza, désormais ancien des Suns, Austin Rivers et Kelly Oubre Jr., ex Wizards. Car avant cette annonce de trade officiel, les spéculations tournaient autour d’un trade à trois équipes avec Memphis posant Brooks sur la table. Lequel ? Bah justement, personne ne savait vraiment. Et les Grizzlies, qui n’avaient pour interlocuteur que les Wizards, ont très vite compris qu’il fallait sortir de ce merdier et laisser les deux bourrés discuter. Le Sam de la soirée parti, les deux franchise pouvaient continuer à philosopher. Et au bout du compte, un deal a pu voir le jour en fin d’après-midi, annoncé presque en même temps par le padawan Shams Charania et son jedi Adrian Wojnarowski : Trevor Ariza contre Austin Rivers et Kelly Oubre Jr.

« Les Wizards échangent Austin Rivers et Kelly Oubre au Suns, selon des sources de la ligue à ESPN.

Phoenix a accepté un deal pour envoyer Trevor Ariza à Washington, selon des sources de la ligue à ESPN »

Les Suns évacuent donc leur vétéran qui était censé encadrer les jeunes et les faire progresser. Mais avec un début de saison catastrophique de 5 victoires pour 24 défaites et un backcourt très appauvri avec l’absence de Devin Booker, le front office de l’Arizona a choisi de laisser partir l’ailier pour renforcer les postes extérieurs. Tout cela en laissant de la place à l’aile pour le revenant T.J. Warren, en renforçant leur défense avec deux profils de jeunes solides dans ce domaine et en conservant des finances saines avec deux contrats moindres qui se terminent aussi en fin de saison. Côté Washington Wizards, le move sent encore l’alcool à plein nez. Lâcher ses éléments intéressants et prendre un joueur ayant besoin d’un collectif huilé pour briller, le placer dans le jeu souvent brouillon de Washington, tout cela peut paraître étrange. Ceci dit, un peu de défense dans la 29ème de la Ligue et de la fiabilité du parking dans le 27ème pourcentage NBA ne pouvait que les aider. Une recrue sympa tout de même donc, puisqu’elle faisait saliver aussi quelques front offices adverses. Mais se priver du potentiel d’un Kelly Oubre Jr. pour un Ariza à 15 millions la saison, et que l’on voit mal prolonger cet été, en valait-il le peine ? Réponse en Playoffs, si les Wizards arrivent jusque là…

Si le trade peut paraître étonnant, que dire du scénario par lequel sont passés les deux franchises pour en arriver là ? Tout dans cet événement est à l’image du yolo total qui caractérise les Sorciers. Et discrètement, les Suns récupèrent un peu de talent et de combativité en refilant leur vétéran, dont l’utilité semblait désormais toute relative. Par contre, pas sûr que Kelly Oubre Jr. et Austin Rivers prolongent si la saison continue dans cette voie. Bon, on vous laisse, on va finir décuver avant ce samedi soir…

Source texte : ESPN 

1 Comment

1 Comment

  1. Alanders

    15 décembre 2018 à 22 h 23 min at 22 h 23 min

    Il faut que Beal se tire de ce merdier histoire de voir de quoi il est capable…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top