Raptors

Preview Raptors – Sixers : le Père Noël s’est planté de date et balance des match-ups de dingue dès ce soir

Père-Noël

Ouais bah ça va, à 20 jours près…

Source image : Youtube

Cette nuit, à 2 heures, la Scotiabank Arena accueille le choc au sommet de la Conférence Est, Toronto Raptors – Philadelphia Sixers. Typiquement, le genre de rencontre que l’on peut attendre en Playoffs entre deux teams extrêmement solides. Et puis des match-ups, partout des match-ups ! Tout cela lors d’un sacro-saint Mercredi Panzani, tout est réuni pour qu’on éclate le sapin à peine décoré en bondissant du canapé.

Voilà une affiche qui donne envie de mettre quinze réveils pour réussir à se lever à 2 heures du mat’ (big up à la Team Sommeil Lourd) ! Les Dinos sortent d’une défaite sur le fil face aux Nuggets (106-103), donc la victoire est obligatoire pour relancer la dynamique positive qui les a mené au meilleur bilan de la Ligue (20 victoires pour 5 défaites). D’autant plus qu’une seconde défaite d’affilée face à une équipe du calibre Playoffs commencerait à poser des questions. Et cette nuit, ce sont les Sixers (17-8), troisièmes de conf’, qui se ramènent au Canada avec le scalp des quatre dernières équipes qu’ils ont rencontré sous le bras. On pourrait vous parler de la qualité offensive de Toronto (3ème rating), des stats étonnamment moyennes des Sixers (11ème aux deux ratings) et de leur habilité à gober les rebonds défensifs (38 par match, la seconde moyenne de la Ligue), mais passons à ce qui est réellement excitant dans ce choc : les match-ups. Qui va se rentrer dedans pendant 48 minutes ? 

C’est la partie où l’on va se hyper sur les deux cinq majeurs potentiels, et il y a du matos pour ! Du côté de Philadelphie, l’absence pour une durée indéfinie de Markelle Fultz ne perturbe personne puisqu’il ne joue avec l’équipe qu’une fois par an comme les gamins gagnant les concours lancés par la franchise. Par conséquent, et avec le retour presque acté de Wilson Chandler, on se dirige vers un cinq type avec Ben Simmons à la mène, J.J. Reddick au poste 2, Jimmy Butler à l’aile, Wilson et l’immense Joel Embiid en pivot. Pour Toronto, rien à signaler, c’est le cinq majeur Lowry – Green – Kawhi – Siakam – Ibaka qui devrait recevoir les adversaires du soir. On vous laisse deux secondes pour mettre les deux face à face… On vous l’avait dit, ça promet ! Duel de meneurs All-Stars (bientôt pour Simmons), un vétéran dur contre une supertar au poste 5 et surtout, la confrontation entre Kawhi et Buckets à l’aile. Jimmy pose 19,7 points, 5 rebonds et 3,6 assists à 48% au tir et 40% du parking, sans oublier ses habituels soulèvements de baloches dans le money-time. En face, Kawhi continue de détruire tranquillement la concu’ avec ses 25,6 points et 8,5 rebonds à 49% de réussite. Et puis, Brutus contre Judah,  le classico des forceurs de transfert, c’est un rendez-vous à ne pas manquer !

La hype ne s’explique pas par les chiffres. Deux équipes taillées pour le titre de la Conférence Est, des superstars front contre front et un Mercredi Panzani : franchement, pas besoin d’être Évelyne Dhéliat pour comprendre que l’orage arrive. Cette nuit, à 2 heures, ne ratez pas les éclairs qui vont jaillir de ce Raptors – Sixers !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top