Blazers

Damian Lillard est une foutue torche humaine : 41 points à 10/15 du parking, il fallait bien ça pour la coller au Magic

Qu’on se le dise tout de suite, ce Blazers-Magic au petit matin, c’était la crème de la crème. Deux franchises en confiance, des joueurs au sommet de leur forme, et un match tendu pendant 48 minutes, que Damian Lillard aura finalement paraphé d’un nouveau record de franchise.

Peu nombreux sont ceux qui auraient parié sur un Blazers-Magic en main event de ce 29 novembre. Et pourtant, les débuts de saison de Portland et Orlando sont plus que satisfaisants. Dans le coin gauche une franchise floridienne lassée de passer pour le paradis de la lose, et de l’autre des Blazers que l’on avait enterré trop vite. Rendons hommage tout d’abord à de délicieux vaincus. Nikola Vucevic ? Un début de match de velours, qui confirme la thèse du premier All-Star Game dans la lunette. Au poste ou dans le petit/moyen périmètre, Niko est tout simplement injouable cette saison. Ses teammates lui emboîtent d’ailleurs le pas, Evan Fournier le premier, More Champagne ayant rayé ses deux dernières sorties très moyennes avec un bon gros match cette nuit. Pas d’Aaron Gordon, trop occupé à faire la nique à Uncle Drew sur les playgrounds ? Pas grave, les lieutenants se sortent les doigts. Jonathan Isaac continue de s’allonger et de progresser, Mo Bamba est déjà un très honnête remplaçant, Jonathon Simmons et D.J. Augustin de très sérieux starters. Un ensemble suffisant pour tenir tête à l’une des meilleures franchises de la Ligue, quelques jours après en avoir fait de même à l’Oracle. Vraiment pas mal.

Mais cette nuit, un homme avait décidé que le soleil serait sien. Damian Lillard pour ne pas le nommer, immédiatement dans la zone, qui savait peut-être déjà que sa soirée serait épique. Not one, not two, not three etc, on monte jusqu’à dix, coucou les Thee Amigos. Dix paniers du parking, sur quinze tentatives on est pas mal, et le record du plus grand nombre de 3 rentrés en un match dans toute l’histoire de la franchise d’Oregon. Un total atteint avant même la fin du troisième quart, qui nous faisait alors dire que le récent record de Klay Thompson pouvait se faire du souci. Que nenni finalement, et c’est un effort collectif qui permettra finalement aux locaux d’aller chercher une huitième win au Moda Center. 41 points au final pour Dame Dolla, à 13/22 au tir dont 10/15 de loin, et on vous épargne les goodies car vous n’avez pas vos lunettes de soleil.

Quand Damian Lillard évolue à ce niveau de performance ? Bon courage pour aller taper ces Blazers. Surtout quand les copains autour assurent aussi, histoire de rappeler à tous que la saison passé n’était pas qu’un feu de paille, et que c’est une petite armée qui assistera cette fois-ci son général pour tenter d’aller faire quelques braquos en Playoffs. Allez, extincteur.

stats Magic stats Blazers

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top