Los Angeles Clippers

Milos Teodosic est venu, il a vu : maintenant il rentre à la maison, pas assez de QI aux States

Milos Teodosic

Le mec a plus de QI basket que Doc Rivers et il ne joue pas…

Source Image : YouTube

Nos petits cœurs de fans fragiles pleurent en ce jour. Il y a un an, Milos Teodosic était annoncé aux Clippers aux côtés de Blake Griffin. Immédiatement, si vous n’êtes pas un Américain qui considère que le seul bon basket produit sent les frites et le burger, vous avez kiffé cette annonce. Le magicien serbe n’aura finalement pas duré en NBA. Une sale blessure et un temps de jeu famélique. Il rejoint la longue liste des Européens n’ayant pas gagné la confiance de leurs collègues outre-Atlantique. Oncle Sam n’apprendra jamais… 

Avant de rejoindre les Etats-Unis et la NBA, Milos Teodosic était considéré comme l’un des meilleurs meneur de l’Euroleague. Alors pour ceux qui dorment au fond, où qui vouent un culte aux paroles de Charles Barkley, l’Euroleague est la plus grande compétition de basketball d’Europe. Non le niveau là-bas ne correspond pas à la NCAA, faut pas déconner. Demandez à Luka Doncic, s’il n’est pas légèrement en avance sur les autres rookies de sa classe. La tradition américaine veut que les joueurs européens ne peuvent pas joueur au niveau de la NBA. Cela vient sûrement des branlées infligé par Team USA tous les deux ans à n’importe quelle équipe internationale. Mais voilà, on l’a vu avec Luka, que beaucoup de médias qualifiaient de soft. Les Américains ne regardent pas l’EL et n’ont aucune idée du niveau de basketball qui est produit sur le Vieux Continent. Alors certes, Milos Teodosic a sûrement rejoint la Grande Ligue un peu tard. A 30 ans, il est compliqué de suivre le rythme intense des matchs en NBA quand on n’est pas habitué. Mais tout de même, il est hallucinant de constater le peu de crédit accordé à un joueur de ce talent.

Car Milos, ce n’est pas juste un joueur serbe avec une barbe d’étudiant hippie. C’est un meneur absolument génial. Il vous suffit de regarder les highlights de ses premiers matchs avec les Clippers, c’est un joueur au QI basket trop énorme pour rester assis sur le banc. Son association avec Blake Griffin était extrêmement prometteuse et les Voiliers réalisaient un très bon début de saison. Mais voilà, la voûte plantaire de son pied gauche n’a pas tenu le choc, et c’est tous les amateurs de Showtime qui s’en mordent encore les doigts. A son retour, il n’était plus titulaire, Austin Rivers lui étant préféré. Alors, on va essayer de ne pas trop s’énerver, mais Milos Teodosic possède un joueur comme Monsieur Rivière dans chaque phalange. Le bref aperçu que l’on a eu ne justifiait pas le manque total de confiance de la franchise envers le joueur cette année. Seulement huit matchs joués, et à peine 10 minutes de temps de jeu. Certes, les postes arrières sont bien verrouillés aux Clippers, mais on ne nous fera pas croire qu’un joueur de cette vista ne peut pas apporter à des energizers comme Montrezl Harrell en sortie de banc. Nous n’aurons pas eu non plus l’occasion de voir la Serbian Connection en action avec Boban Marjanovic, qui lui aussi voit son temps de jeu diminuer de plus en plus, parce que Marcin Gortat est titulaire…

« Je pense que je ne vais définitivement pas rester ici. Je suis venu, j’ai vu à quoi ça ressemblait et quelque part… Je m’amuse plus et je trouve ça plus sympa de jouer en Europe. Donc je vais y retourner, c’est sûr. Est ce que ce sera pendant la saison ou bien après, nous verrons. »

Les propos de Milos Teodosic, rapportés par Glas Amerikeconfirment que le meneur préfère se tirer une balle plutôt que de regarder Marcin Gortat effectuer un écran retard. Ne pas jouer en NBA alors que l’on est une star en Europe, ce doit être particulièrement agaçant. Surtout quand on voit le manque de certaines équipes en ce qui concerne le poste de meneur. Les Phoenix Suns pourraient par exemple profiter de l’intelligence de jeu de Milos pour gaver les jeunes joueurs de ballons. Et on vous rappelle que le Magic d’Orlando joue toujours avec D.J. Augustin comme meneur titulaire. Sans commentaire.

Son passage dans la Grande Ligue est un échec. Prions maintenant pour revoir au plus vite Milos Teodosic sur un terrain de basket européen où il pourra montrer tout son talent. On n’a aucun doute quant aux nombreuses propositions qu’il devrait recevoir dans les semaines qui viennent. Les Américains devraient se méfier. S’ils jouent la Serbie aux prochains JO, il y aura vengeance.

Source texte : Glas Amerike

3 Commentaires

3 Comments

  1. Fabrice

    24 novembre 2018 à 0 h 07 min at 0 h 07 min

    Pourquoi pas les spurs ?

  2. VinceR

    26 novembre 2018 à 18 h 55 min at 18 h 55 min

    Je l’avais bien prédit ce coup là…

  3. TheTruth

    28 novembre 2018 à 2 h 47 min at 2 h 47 min

    et tu as quoi contre D.J. Augustin ? il fait une saison solide et orlando c’est pas trop mal ! phoenix oui eux ils galèrent !
    oui Teodosic est un super joueur mais comme pour un De colo nous savons très bien que les soucis viennent surtout de leurs manquent physique !

    c’est quand même bien dommage que votre site soit devenu une copie de basketsession avec vannes et autre trucs de kéké …

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top