Allez, lecture

Allez, lecture : « Basketball & Cie », un petit OVNI a débarqué en France

Basketball & Cie Shea Serrano

La balle orange en belle compagnie.

Source : montage TrashTalk

Chez TrashTalk, on aime écrire des articles, des livres ou des blagues d’un goût plus ou moins sucré sur les réseaux sociaux. On aime organiser des événements pour réunir les fans de balle orange aussi souvent que possible. On aime faire des vidéos pour parler NBA tout au long de l’année. Mais on aime aussi lire et ça tombe bien puisque des livres autour du basket, ce n’est pas ce qui manque. Désormais, nous vous partagerons nos impressions sur les bouquins que nous lisons, histoire de vous les faire découvrir ou redécouvrir, de vous donner envie (nous l’espérons) de les parcourir. Allez, aujourd’hui on s’intéresse à un petit OVNI qui vient de débarquer en France : « Basketball & Cie ». 

Shea Serrano est connu des fans de basket comme faisant partie de l’école de Bill Simmons qui, après avoir sévit sur « Grantland », œuvre maintenant pour le très réputé « The Ringer ». En bon disciple, Serrano reprend tous les codes qui ont fait le succès de l’ancien chroniqueur vedette de ESPN. Beaucoup d’humour, un ton décalé, des références personnelles et totalement subjectives, figureront donc au programme de ce bouquin récemment traduit en français et disponible dans toutes les librairies. Ce qui fait la force de la « Team Simmons » c’est qu’elle arrive à mêler sa parfaite connaissance de la NBA à des délires impensables jusqu’alors. Et le pire c’est que ça marche. Pour faite simple, ce livre se propose de répondre à toutes les questions que vous ne vous êtes jamais posées mais qu’au final vous auriez pu ou dû. Un véritable mélange de « what if », de classements à travers les époques, et même de procès (fictif bien sûr) opposant Dwyane Wade à Allen Iverson. Le chapitre le plus dingue étant certainement celui s’interrogeant sur l’éventuelle autre carrière qu’aurait eu un joueur s’il n’avait pas porté le même prénom ou nom. On retrouve ainsi Barry Bird, Toby Bryant, Juan Stockton, LeBron Jones… Serrano va même consacrer un chapitre entier à  John Harden.

Certains passages sont vraiment tordants, comme celui consacré aux joueurs dont on se souvient mais pour de mauvaises raisons (« oh shit that guy ? » en V.O.). À lire en priorité. Si l’humour est omniprésent, le bouquin laisse place à la réflexion et aux débats. Qui est le meilleur dunkeur de tous les temps ? Quelle est la meilleure version (entendez par là la meilleure saison) de Michael Jordan ? Quelles sont les meilleures Finales NBA ? On sent l’auteur à l’aise avec l’exercice. Chaque chapitre commence par une explication du choix de la question. Pourquoi est-elle légitime ? Puis sont énumérés les différents critères pris en compte pour y répondre. C’est là qu’on voit que si les questions ou les thèmes peuvent paraître loufoques, l’argumentaire derrière fait toujours appel à une énorme culture. Les renvois en bas de page, signe distinctif de Simmons, sont hilarants et apportent un vrai plus à la lecture. Les illustrations d’Arturo Torres finissent d’embellir un ouvrage qui compte maintenant parmi les classiques à posséder dans sa bibliothèque basket. Il faut dire que ce duo se connait bien pour avoir déjà travaillé ensemble sur « The Rap Yearbook », autre bouquin à succès.

Si l’on doit chercher des poux à ce bijou qu’est « Basketball et Cie », on pourrait peut-être retenir quelques références à la pop culture américaine qui, pour nous français, n’est pas évidente à saisir où la nécessité de faire appel à YouTube pour revoir les images de moments que l’on a pas forcément en tête surtout pour les plus jeunes fans de NBA.

Pour conclure on vous conseille de feuilleter ce bouquin la prochaine fois que vous allez dans une librairie (il paraît qu’il y a un coffret spécial d’un autre livre sur le basket qui vient de sortir en plus…). Vous allez très vite comprendre le délire et il y a de grandes chances pour que vous repartiez avec.

  • Auteur: Shea Serrano
  • Illustrations : Arturo Torres
  • Edition Française: Hachette Pratique
  • Sortie en France: 03/10/2018
  • Prix: 19,95€

Article écrit par Frédéric Robert du blog Page-23

  • Twitter : par ICI
  • Insta : par
1 Comment

1 Comment

  1. Youn

    23 novembre 2018 à 12 h 11 min at 12 h 11 min

    Une question qui n’a rein à voir:
    Est ce que vous allez refaire des freeflow? Le lundi est vraiemnt le meilleur jour de la semaine, mais un peu de concurrence du vendredi ça serait pas mal… Merci pour le reste, continuez à nous envoyer du contenu de qualité.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top