Pelicans

Anthony Davis a réalisé un five-by-five : bienvenue dans le club des freaks ultra-polyvalents !

Anthony Davis

Son sourcil n’est pas le seul truc légendaire chez lui.

Source Image : NBA League Pass

Anthony Davis a pris très cher hier soir face à Joel Embiid, en même temps à part Jared Dudley, qui peut tenir le choc ? Mais il a néanmoins réalisé une performance statistique très rare : un five-by-five. Il s’agit de compiler cinq unités dans chacune des cinq catégories statistiques principales. Autant te dire, que lorsque tu réalises une performance comme ça, tu es un peu plus polyvalent que Jabari Parker. Bienvenue donc au nouveau membre du club des hommes à tout faire. 

12 points, 16 rebonds, 6 passes, 5 interceptions et 5 contres. C’est la ligne statistique hallucinante du sourcil le plus célèbre du monde. Si seulement il n’avait pas loupé un lancer dans les dernières secondes du match, une victoire aurait pu célébrer cette performance historique. Il est seulement le onzième joueur de l’histoire à réaliser un five-by-five. Qui est sur la liste ? Des petits joueurs pas très connus comme Julius Erving, David Robinson, Derrick Coleman, Vlade Divac, Jamal Tinsley, Marcus Camby, Nicolas Batum, Draymond Green, Hakeem Olajuwon et Andrei Kirilenko. Les deux derniers en ont respectivement cumulés six et trois, et ils ont même poussé l’exercice un peu plus loin en réalisant un six-by-five chacun. Comme vous pouvez le constater, les mutants de ce club sont plutôt du genre à s’occuper de tout sur un terrain et à pouvoir défendre sur beaucoup de positions. David Robinson et the Dream font même partie du club encore plus restreint des joueurs  à avoir réalisé un quadruple-double c’est pour vous dire.

La performance d’Anthony Davis est donc exceptionnelle et unique et confirme qu’il fait partie de l’élite de la NBA. Hier, malgré la défaite, il est devenu le huitième plus jeune joueur à atteindre les 10 000 points en carrière. Le plus gros point faible de ce mono-sourcil ambulant réside dans sa fragilité. Il a déjà loupé 82 matchs dans sa carrière, l’équivalent d’une saison NBA de moins dans les jambes. Ses statistiques cette année sont digne de son talent avec 26,6 points, 12,7 rebonds et 2,5 contres de moyenne mais il faut maintenant confirmer dans la durée et obtenir des résultats. Les Playoffs de l’année dernière ont confirmé que son duo avec Jrue Holliday est un des plus forts de la Ligue. Il faut maintenant qu’Anthony Davis entre dans une nouvelle dimension, celle du leader, capable d’être solide et régulier chaque soir sur le terrain.

Pour quelqu’un qui s’est fait dominer par Joel Embiid, Anthony Davis s’en sort bien. Les Pelicans ne sont pour l’instant pas en Playoffs malgré un bilan honorable de 10 victoires pour 8 défaites. La course va être serrée jusqu’au bout et comme il le disait si bien il y a deux semaines, il se doit de jouer quasi parfaitement chaque soir pour espérer gagner.

1 Comment

1 Comment

  1. Amorasix

    23 novembre 2018 à 11 h 36 min at 11 h 36 min

    Il fait même un five-by-six puisqu’il compile 6 balles perdus 😉

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top