Lakers

LeBron James fait ses débuts devant son public ce soir : le King doit faire l’unanimité dans son royaume

LeBron James

La saison de LeBron commence réellement ce soir, premier choc à domicile, la Cour du Roi l’attend de pied ferme.

SOURCE IMAGE : NBA LEAGUE PASS

C’est à l’occasion de la réception des Rockets ce soir, sur le hardwood du Staples Center, que les Lakers de LeBron James vont disputer leur premier match à domicile, ensemble. Tous les yeux seront rivés sur la calvitie du Chosen One, qui doit sortir un vrai match pour rallier tous les fans de la Cité des Anges de son côté.

Ca va encore être une de ces soirées folles à Los Angeles, mais heureusement, California knows how to party. La dernière fois qu’un match était aussi attendu au Staples Center, c’était pour le dernier match de la saison 2015-16 des mauvais mauve et or. Match contre le Jazz qui était aussi, accessoirement, le dernier match de Kobe Bryant en NBA. À l’époque le Mamba avait gagné la rencontre en plantant 60 points (quelqu’un a dit légende ?) devant le gratin de la jetset hollywoodienne. On souhaite la même chose à Monsieur James, qui lui aussi pourrait avoir les faveurs de la foule Californienne s’il venait à remporter le match de ce soir sous les yeux de Nicholson, Snoop Dog, Kendrick Lamar et compagnie. Les débuts du King ont été gâchés en déplacement par Nik Stauskas (ouais ça fait toujours aussi chelou de le dire) et une victoire à domicile avec la manière pourrait vraiment lancer l’ère LeBron du côté de Venice Beach. Car le GOAT (*distribution de pop-corn dans la section commentaires*) le savait en amenant ses services du côté du pays de LaVar, la sur-médiatisation de la franchise aux 16 bannières est une bonne chose pour le produit LeBron James mais c’est en réalité quitte ou double pour le quadruple MVP.

Effectivement, LeBron est un joueur qui à des haters un peu partout, ce qui est tout à fait normal pour un gars de son niveau. Mais on l’a vu cet été, le cyborg ne faisait pas l’unanimité dans sa nouvelle ville, fresques murales à la gloire du roi vandalisée, fans de Kobe refusant qu’une nouvelle légende rejoigne l’équipe avant même la fin du deuil du Mamba, les actes anti-LA-Bron ont été nombreux. Loin d’être suffisant pour déstabiliser le bonhomme qui a prévu de rentrer dans sa 16ème saison comme dans toutes celles qui ont précédées : en tant que train de marchandise prêt à relever tous les défis qui croise son chemin, et déterminé à marquer encore un peu plus l’Histoire. Il n’existe aucun doute sur le fait que le Kid From Akron sera adopté par la majorité des Angelinos (si ce n’est pas déjà le cas) s’il apporte des résultats dans son rôle de gérant de MJC. Ce soir le King se verra, comme toute star hollywoodienne, dérouler le tapis rouge, en revanche pas sûr que le Barbu cuisinier et ses collègues n’aient pas prévus de venir mettre leur grain de sel au Staples.

Le règne du King sur la Cité des Anges pourrait commencer dès ce soir si LeBron assurait devant ses supporters. Reste à éviter que les diaboliques Rockets gâchent la fête, eux qui connaissent les moindres tunnels du Staples Center.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top