Pacers

Le best-of des Pacers 2017-18 : « le spectacle est dans le pré », à retrouver tous les soirs à partir du 16 octobre

Pacers

#Têtes

Source image : YouTube

En attendant le 16 octobre et la reprise des hostilités, TrashTalk vous offre chaque jour le best-of 2017-18 de l’une des trente franchises NBA. Histoire de se mettre bien avant la reprise, histoire de ne pas oublier que le basket est le plus beau sport du monde, juste devant la pétanque du mois d’août, celle qui se pratique une boule dans la main gauche et un verre de rosé dans la droite. Allez, highlights.

Il fallait être sacrément sûr de soi pour sortir en octobre dernier sans trembler du menton que les Pacers seraient l’une des équipes les plus spectaculaires de la Ligue la saison passée. Car les joueurs de Nate McMillan n’ont pas seulement gagné des matchs, ils l’ont fait avec la manière. Ces dix minutes de highlights sont là pour le prouver : il ne fallait pas bon croiser la route des paysans d’octobre à mai dernier, et notamment celle d’un Victor Oladipo trans-fi-gu-ré. En défense avec quelques crêpes mythiques, et en attaque bien sûr avec la dynamite qu’on lui connait dans les mollets, celui qui aurait pu gagner La Nouvelle Star a détruit la concurrence pendant six mois, à grands coups de posters de cannibale et de tirs tous aussi clutchs les uns que les autres. La bonne nouvelle ? Il aura réussi à emmener dans son sillage toute une bande de despérados devenus par la même occasion de vrais joueurs NBA. On pense à un Domantas Sabonis plus méchant qu’il n’y paraît, à un Collison qui a pu jouer son jeu librement dans l’ombre de son leader, à un Thaddeux Young toujours aussi violent avec sa papatte gauche ou à un Myles Turner qui, même s’il doit encore passer un cap, a prouvé qu’il valait mieux le laisser faire ses petites affaires plutôt que de tenter de monter au contre. Mention spéciale pour finir à un Lance Stephenson plus possédé que jamais, parfait mélange entre Jason Williams et Mr Bean qui aura fait marrer tout l’Indiana avant de partir jouer les troubadours auprès du Roi James.

Personne ne les attendait à ce niveau, et on parie une raclette que le best-of ci-dessous vous fera lever au moins deux ou trois fois de votre fauteuil. Et si vous êtes déjà debout ? Asseyez-vous, le risque de chute est énorme.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top