Lakers

JaVale McGee se pose des questions : to be or not to be… un pivot en NBA, Mamène est donc devenu philosophe

JaVale McGee Shaqtin'

« Il faut tirer à trois-point maintenant ?!?! »

Source Image : YouTube

Javale « Nostradamus » McGee annonce l’extinction des big men dans la NBA moderne. On l’avait un peu vu venir mais le héros des  Shaqtin’ a Fool s’est confié sur la condition des « grands » dans la Ligue, et c’est très intéressant…

La vie en NBA était plus simple avant pour Javale McGee, l’évolution qui s’opère ne semblant pas convenir au pivot des Lakers. Non pas sur son jeu en particulier mais plutôt sur la considération donnée aux grands. Sans vouloir te contredire Javale, l’un des joueurs les plus hype de la NBA se nomme Jojo Embiid, sans parler de Karl Anthony Towns ou de Kristaps Porzingis (2m21 quand même). Mais ce qui unit ces jeunes et grands joueurs par la taille, c’est qu’ils savent tous tirer de derrière l’arc. Et ça le freak de L.A. en parle aussi :

« J’ai été convoqué dans le bureau de Luke Walton pour savoir pourquoi je travaillais mon tir à distance, on m’a dit que je n’avais pas à le faire ! Sauf que si un pivot se retrouve ouvert à trois-points et ne tire pas… on va le lui reprocher ».

Javale a aussi dénoncé le manque d’attention de la ligue envers les postes 5, mentionnant le changement pour le All-Star Game pour lequel le poste de pivot a carrément disparu des radars :

« C’est extrêmement dur parce qu’on dirait qu’ils ne veulent plus de nous ici. Ils essayent de nous sortir de là, et le meilleur exemple est le All-Star Game. Mais nous n’avons pas le choix. Il faut se battre contre des ailiers et nous n’allons pas mettre 40 points par matchs pour être considérés comme All-Star. Donc nous ajustons notre jeu comme tout le monde, nous sommes moins sous le cercle mais plus dans le périmètre ».

Malgré ses plaintes, le pivot a plutôt très bien commencé sous les couleurs des Lakers avec une copie très propre (15 points à 5/8 au tir, 8 rebonds et 5 contres en seulement 19 minutes de jeu). Et si Javale McGee était la vraie bonne surprise pour cette saison côté Lakers ? Il sera bien plus utilisé que chez les Warriors et pourra profiter des caviars de LeBron, Lonzo, Rajon, Michael Beasley ou encore de Lance. Faute de concurrence, il commencera dans le cinq majeur, occasion en or et violet de montrer qu’il peut réellement contribuer au succès de son équipe avec plus de 10 minutes de jeu par match. De son côté ? JaVale se voit bien jouer 30 minutes par match… mais calme-toi mon coco, on est en 2018 et le spacing c’est important.

Si vous voulez voir JaVale fracasser des arceaux mais surtout prendre des trois-points de fou du fond du parking, ça se passe cette nuit face à Sacramento, à ne manquer sous aucun prétexte.

Source : ESPN.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top