Suns

Deandre Ayton encensé par Shaq : « Je te souhaite le meilleur. J’espère que tu battras tous mes records »

DeAndre Ayton

Ecris ta propre histoire jeune padawan.

Source image : YouTube

Pivot, monstre physique et athlétique… on pense logiquement à Shaq lorsque l’on entend ces caractéristiques. Mais dernièrement, un autre nom peut nous venir en tête, celui du premier choix de la Draft Deandre Ayton. Les deux joueurs ont souvent été comparés cet été et c’est pourquoi Shaq a tenu a envoyé un message au rookie, plein de sincérité et de détermination. 

Deandre Ayton s’inscrit dans la lignée des jeunes intérieurs qui font petit à petit renaître le poste de pivot. Un poste délaissé ces dernières années, donc dès qu’un phénomène intègre la NBA, les comparaisons sont très nombreuses. Et dans la catégorie « Draft 2018 », on appelle Deandre Ayton au tableau, accompagné de Shaquille O’Neal. C’est en effet l’une des analyses qui a vu le jour suite à la sélection de l’ancien d’Arizona par Phœnix. Ça ne saute pas vraiment aux yeux et même s’ils sont chacun deux bêtes athlétiques, on ne préfère d’ailleurs pas sauter dans ce wagon. Shaq est Shaq, pas besoin de coller une image inutile à Ayton, surtout que si le pivot des Suns est un bon gros bust (ça n’arrivera pas), on aura l’air bien bête avec ces comparaisons. Heureusement, Shaq a su tourner cette histoire qui pouvait initialement mettre de la pression sur le rookie en réels encouragements pour Ayton. N’écoute pas ces histoires et sois toi-même, un beau message envoyé par le quadruple champion NBA.

« Je n’arrête pas d’entendre que ce Ayton peut-être le nouveau Shaq. Mon conseil pour Ayton est : ne soit pas le nouveau Shaq, soit le premier Ayton. Je te souhaite le meilleur. J’espère que tu battras tous mes records. »

Tu as beau être numéro un de Draft, un tel message venant du Shaq est à garder très précieusement. Et Ayton ne compte pas oublier ces mots.

« Ayton ne savait pas que Shaq avait dit ça jusqu’à ce qu’il arrive en conférence de presse après l’entraînement. Il a dit que ça lui a donné la chair de poule : ‘Vous devez me le raconter après pour que je puisse l’écrire et le garder dans ma chambre. C’est de la motivation qui va me permettre d’avancer.’ « 

Tu m’étonnes qu’un message pareil marque un joueur. Peu importe ton statut ou le joueur que tu es, voir un mec quatre fois champions et trois fois MVP des Finales parler de toi de cette façon te met pleins d’étoiles dans les yeux. Ayton peut garder ce mot, le mettre sur la porte de ses toilettes pour le lire et le relire autant que possible. Alors qu’il n’avait que trois ans lorsque O’Neal a gagné son troisième titre NBA, il n’a peut-être pas de souvenirs de ces rencontres vues en direct mais son jeu et ses exploits ont dû être étudiés de très près. Deandre Ayton est loin d’être un Shaq, il est athlétique mais pas autant, il est capable de s’écarter du cercle et met ses lancers… et le jour où Ayton écrasera un adversaire tout en cassant le panier, on pourra alors à commencer à voir une petite similitude. C’est bien d’avoir des idoles, des modèles, mais il est préférable de s’inspirer plutôt que d’imiter. Mais a-t-on vraiment des doutes de ce côté pour le rookie ? Non, il nous a montré toute sa panoplie en NCAA qui est de plus amenée à encore évoluer. Il va jouer son jeu et ce ne sont pas de simples comparaisons avec des légendes du basket qui vont le perturber. Il utilisera ces encouragements à bon escient pour écrire sa propre histoire.

On adore critiquer les comparaisons faites pendant la Draft, on est donc pas très friands de ce type d’analyse. Si un rookie nous rappelle un joueur, tant mieux, mais il ne faut pas en faire trop. Trae Young devrait malgré lui souffrir de sa comparaison avec Curry, mais Shaq a fait son possible pour éviter la même situation avec Ayton, le tout avec pas mal de classe. 

Source texte : Twitter/@ginamizell

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top