Grizzlies

Le best-of des Grizzlies 2017-18 : y’a pas que les victoires qui ont disparu la saison dernière, y’a aussi le spectacle

Derrick Grizzlies

Cet homme nous a offert plus d’action en 2018 que les Memphis Grizzlies.

Source image : YouTube

En attendant le 16 octobre et la reprise des hostilités, TrashTalk vous offre chaque jour le best-of 2017-18 de l’une des trente franchises NBA. Histoire de se mettre bien avant la reprise, histoire de ne pas oublier que le basket est le plus beau sport du monde, juste devant la pétanque du mois d’août, celle qui se pratique une boule dans la main gauche et un verre de rosé dans la droite. Allez, highlights.

On préfère vous prévenir, la saison 2017-18 des Grizzlies est loin d’avoir été la plus spectaculaire de l’histoire de la franchise. Elle a même été particulièrement pétée, dans le fond comme dans la forme. Résultat des courses ? Un best-of qui dure à peine le temps d’une grosse commission… et qui en a aussi l’odeur. Rendons tout de même hommage à Mike Conley, auteur de 12 matchs et de quelques circus shots dont il a le secret, et à Marc Gasol, toujours aussi peu aérien mais toujours aussi délicieux balle en main.

Mais la saison passée aura surtout permis de découvrir d’autres têtes. Car outre les habituels Tyreke Evans – à qui l’on a explicitement interdit d’être aussi bon à Memphis – ou… Chandler Parsons – il est toujours vivant -, ce sont plutôt les Deyonta Davis, Jarell Martin, Ivan Rabb ou autres Dillon Brooks qui auront « fait le taf » dans le Tennessee. Entendez « faire le taf » par « prendre branlée sur branlée » mais même pour en prendre 40 dans les chicos il faut quand même monter sur le ring.

Les arrivées de Kyle Anderson, Shelvin Mack, Garrett Temple et Omri Casspi ne devraient pas faire de Memphis the place to be pour mater des highlights en direct (celle de Jaren Jackson Jr. un peu plus) mais on ose imaginer aujourd’hui que les victoires devraient être un peu plus fréquentes. On parie ? En attendant envoyez les highlights, enfin, on s’est compris.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top