Los Angeles Clippers

Les Clippers peuvent-ils récupérer Jimmy Butler ? Zoom sur les plans qui s’offrent à Los Angeles

Jimmy Butler
Source image : NBA League Pass

En apprenant la demande de transfert de Jimmy Butler ce mercredi, nombreux sont ceux qui ont réagi en voyant la liste des équipes désirées par le joueur. Mais comment Buckets peut-il rejoindre les Clippers, si on se penche sur la voie de Los Angeles ?

Peut-être est-ce l’appel du grand marché, après des années passées du côté de Chicago. Peut-être est-ce aussi l’appel du soleil, après s’être caillé les couilles tout au long de sa carrière entre l’Illinois et le Minnesota. Peut-être est-ce enfin une question de hype, avec l’arrivée de LeBron dans la cité des anges et l’intérêt de Kawhi Leonard pour celle-ci. Quoi qu’il en soit, les Clippers sont bel et bien sur la liste de Butler, lui qui pourrait tout à fait rejoindre Doc Rivers à Los Angeles dans quelques mois. Mais que faire dans le management de Jerry West et Lawrence Frank ? Quelle stratégie adopter ?

# Personne ne bouge, on attend le 1er juillet 2019

On en parlait côté Knicks, il y a bien une piste qui existe et sur laquelle les mains restent fermement enfoncées dans les poches du côté de Los Angeles. Comme on va pouvoir le détailler, il ne s’agit peut-être pas de la piste la plus solide et fiable, mais elle représente une option que les têtes bienpensantes des Clippers doivent garder en tête. Financièrement parlant, la franchise californienne sera très certainement dans une situation avantageuse, puisqu’elle pourra proposer un vrai pactole à Butler en fermant les yeux. Pas d’hésitation, pas de regrets, on met la blinde sur Jimmy en espérant qu’il accepte de venir s’installer sur la Côte Pacifique. Est-ce que cette option est intéressante côté Clippers ? Oui, dans le sens où le moindre transfert avec les Wolves demandera de malheureusement lâcher un peu de matos local, comme des rookies prometteurs (Shai Gilgeous-Alexander, Jerome Robinson) ou du futur tour de Draft. Mais jouer la carte de la patience peut aussi se retourner contre Los Angeles, avec des équipes comme les Knicks ou les Nets qui utiliseront leurs quelques mois de disponibles pour séduire Butler et lui montrer qu’il faut prolonger sur place.

# Un transfert autour de Gallinari et des tours de Draft ?

L’un des grands avantages dans la popoche de Doc Rivers et ses supérieurs, c’est la foison de possibilités offertes aux Wolves, si transfert il y a. On parle d’une franchise, côté Clippers, suffisamment deep pour que des joueurs soient envoyés en contrepartie et pour que le groupe soit immédiatement compétitif, en récupérant Butler. Il suffit de voir le nombre de pièces échangeables grâce à la taille des contrats distribués, pour que les Wolves veuillent se servir et mettent en place un deal avec le groupe de la cité des anges. Lou Williams, Avery Bradley, Montrezl Harrell, Pat Beverley, Tobias Harris, quelques contrats expirants certes mais des pertes qui ne flingueront pas les Clippers lorsqu’il faudra leur dire au revoir. Enlevez certaines de ces têtes, et vous aurez toujours Milos Teodosic, Marcin Gortat, Danilo Gallinari, Boban Marjanovic, Luc Mbah a Moute, Mike Scott, et des jeunes prêts à se défoncer. La stratégie globale des Clippers devra donc être surveillée de près, car le pari suivant pourrait tout à fait être pris : si Jimmy débarque et devient le leader d’une équipe avec du cap space, qui se bat pour un spot en Playoffs, on en connaît un qui pourrait plus facilement prolonger à Los Angeles et mettre un stop aux franchises de l’Est. Il est donc intéressant, sur le papier, de récupérer Butler dans un deal si on est chez les Clippers.

# Un excellent hameçon pour attraper Kawhi ?

Kawhi, ou Kyrie, ou Klay Thompson, ou Kevin Durant, ou n’importe quel autre gros poisson qui sera disponible sur le marché des agents libres. Si la saison à venir des Clippers est intrigante car elle ne présente pas une équipe ultra-compétitive ni une équipe vouée à tanker, c’est surtout le positionnement en vue de la free agency 2019 qui sera intéressant à observer. Et côté Los Angeles, il est clair que posséder un Jimmy Butler en duo avec Doc Rivers et entourés de sérieux role players représentera un scénario intéressant, car cela pourra attirer certains agents libres qui voudront s’éclater au soleil en prenant un pactole sur place. Pour rappel, les Clippers n’ont que 45 millions de $ de contrats garantis pour la saison prochaine, ils pourraient donc tout à fait signer deux All-Stars proche du max, histoire de créer un rival explosif aux Lakers de LeBron. Que ce soit donc Kawhi Leonard et son attrait pour sa région natale, ou Kyrie Irving et son affection pour Butler, la simple présence de Jimmy dans l’effectif actuel et souhaitant prolonger aux Clippers représenterait un aimant suffisamment puissant pour être crédible sur le marché de juillet 2019.

Entre les Knicks, les Nets et les Clippers, ce sont bien les hommes de Doc Rivers qui ont le plus de chances d’offrir à Jimmy Butler un semblant d’effectif solide, en cas de transfert imminent. Reste à voir ce que Buckets a en tête, pour lui comme pour ceux avec qui il souhaite jouer : veut-il retourner à l’Est quoi qu’il arrive, ou sera-t-il séduit par le plan des Clippers qui voudront faire de lui une star surpuissante dans un marché rayonnant ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top