Knicks

Le best-of des Knicks 2017-18 : oui, il s’est passé plein de choses à New York la saison dernière

Ntilikina

Non mais allo quoi.

Source image : YouTube

En attendant le 16 octobre et la reprise des hostilités, TrashTalk vous offre chaque jour le best-of 2017-18 de l’une des trente franchises NBA. Histoire de se mettre bien avant la reprise, histoire de ne pas oublier que le basket est le plus beau sport du monde, juste devant la pétanque du mois d’août, celle qui se pratique une boule dans la main gauche et un verre de rosé dans la droite. Allez, highlights.

Mais qu’a t-il bien pu se passer la saison dernière sur la route des Knicks ? Hormis la collection de pilons et de tubes de pommade de Joakim Noah hein. La réponse ci-dessous, avec presque six minutes de bonheur pour vous chers Knicks fans.

Et ça commence (et ça finit) évidemment avec de la Porzingis Démo, le genre de replays qui nous font encore plus regretter de ne pas avoir vu la licorne à l’œuvre plus longtemps la saison passée. Ça graille tout Brooklyn avec deux dribbles, ça rachète Chicago et ça fait rêver toute la fanbase de NYC. Pour le reste ? Tim Hardaway Jr. confirme qu’il kiffe les fins de possessions, Tarik Black est le seul joueur NBA à savoir épeler Damyean Dotson, Enes Kanter a des posters de DeMarcus Cousins et Robin Lopez dans son salon, Mike Beasley a celui de Dede Drummond entre deux pochons et Doug McDermott se contente de celui de Josh Jackson. Kyle O’Quinn passe également faire une bise virile alors que Manu Mudiay, Lance Thomas et Troy Williams sont déjà bien heureux que l’on parle d’eux sans se foutre de leur gueule. On termine par un big up à Jarrett Jack qui a mangé LeBron et John Wall avant de lâcher sa passe et – bien évidemment – par un énorme câlin à Frank Ntilikina, présent en défense et en attaque dans ce best-of avant bien sûr de devenir le futur leader de sa franchise.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top